Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Cri d’alarme pour la remobilisation aux dépistages des cancers (Conférence de presse à Bordeaux)

Imprimer la liste
Share

Après une année 2020 qui enregistre une baisse record du taux de participation au Dépistage Organisé du cancer du sein, le Centre Régional de Coordination des Dépistages des cancers de Nouvelle-Aquitaine (CRCD-NA) lance un cri d’alarme à la (re)mobilisation à l’occasion d’Octobre Rose.

Il organise une conférence de presse le lundi 27 septembre 2021 à 11h30 Hôtel de ville de Bordeaux, octobre rose 2021 et bilan de l’année 2020 en Nouvelle-Aquitaine et Gironde

En présence de :

  • M. Benjamin GANDOUET : Directeur général du CRCDC-NA
  • Dr Denis SMITH : Président du CRCDC-NA
  • Dr Catherine PAYET : Médecin coordinateur site Gironde au CRCDC-NA
  • Dr Foucauld CHAMMINGS : Coordinateur du département imagerie et responsable du groupe sein de l’institut Bergonié
  • Mme Christelle JOUREAU : Association Jeune et Rose
  • Dr Maryam ASAD SYED : Collège de gynécologie de Bordeaux et du Sud-Ouest
  • Mme Valérie Anne MONIOT : Association Person’elles, patiente partenaire
  • Dr Zeineb Lounici : la Ligue contre le cancer Gironde

Un plan régional pour prendre le cancer de vitesse

45,6%. C’est le taux de participation au Dépistage Organisé du cancer du sein en Nouvelle-Aquitaine en 2020. Soit une baisse de 6,7 points comparé à l’année précédente. Pour cause, la pandémie mondiale du COVID-19, qui a fragilisé le système de santé et par répercutions le Dépistage Organisé.

« Le Dépistage continue à pâtir de la situation sanitaire ! Ce sont trop de cancers dormants qui ne sont pas stoppés alors que ce cancer du sein est très largement curable s’il est dépisté tôt. Face à ce constat, le CRCDC-NA porte plus que jamais l’ambition d’unir toutes les forces de la région pour lutter contre le cancer le plus meurtrier pour les femmes en France. », indique Benjamin Gandouet, Directeur Général du CRCDC Nouvelle-Aquitaine.

Aussi, au-delà de sa mission première, qui est d’inviter toutes les femmes de 50 à 74 ans à réaliser un examen de surveillance tous les deux ans, le CRCDC-NA endosse dorénavant, avec l’ensemble des partenaires qui le compose (acteurs publics, privés, associatifs, libéraux), le rôle de coordinateur de la prévention du cancer en Nouvelle-Aquitaine, qui se traduit par la construction d’un plan régional de prévention des cancers.

Opération « Parapluies Roses », s’unir pour sensibiliser

« La mobilisation générale de tous les acteurs de santé autour de la lutte contre le cancer du sein, illustre parfaitement notre ambition d’unir nos forces, en région », complète Benjamin Gandouet.

A l’occasion de la campagne annuelle mondiale, le CRCDC NA déploiera l’action des « Parapluies Roses » sur tout le territoire régional. Plus de 750 communes et partenaires se sont mobilisés pour installer « des toitures de parapluies roses » dans les villes ; symbolisant la protection du dépistage des cancers.

Une opération poétique qui a pour but d’interpeller et de sensibiliser les femmes de 50 à 74 ans, éligibles au Dépistage Organisé du cancer du sein, sur cette maladie et ce dispositif qui sauve des vies.

« Alors qu’en France 1 femme sur 8 sera confrontée au cancer du sein dans sa vie, participer à Octobre Rose c’est donner de la visibilité au dispositif de Dépistage Organisé qui a permis de détecter encore 2192 nouveaux cas cette dernière année en Nouvelle-Aquitaine. », précise le Dr Denis Smith, Président du CRCDC Nouvelle Aquitaine.

Une opération qui vise à rappeler que détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10 ! ce qui rend le dépistage précoce le meilleur atout de guérison.

Contact: a.capilla@depistagecancer-na.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share