Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Premier bilan du 100 % santé en audiologie : « un succès incontestable pour l’accès aux soins des Français », note le SDA (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Les récentes données de l’Assurance maladie dévoilent une augmentation historique du nombre de bénéficiaires d’aides auditives : entre le premier semestre de 2019 et celui de 2021, le nombre de personnes équipées a augmenté de près de 68 %.

Ce succès incontestable montre qu’il existait de forts besoins non satisfaits en raison d’un renoncement aux soins. En 2018, le taux d’équipement était en France de 41 % des 6 millions de malentendants[1]. Si l’augmentation constatée perdure, notre pays connaîtra sous peu le meilleur taux d’équipement au monde[2].

Pour éviter les effets d’aubaine, une évolution du cadre réglementaire apparaît indispensable pour encadrer les pratiques professionnelles dans le cadre du 100 % santé. Ces règles auraient notamment vocation à prévoir des modalités précises d’information du public ainsi qu’à encadrer la démarche commerciale et la publicité.

Les récentes données de l’assurance maladie dévoilent une augmentation historique du nombre de bénéficiaires d’aides auditives depuis le 1er janvier 2021, date de la pleine entrée en application du 100% santé en audiologie.

Entre le premier semestre de 2019 et celui de 2021[3], le nombre de personnes équipées est passé de 228 800 à 383 700 : soit un gain de 154 900 personnes, une augmentation de près de 68 %. Si la tendance se poursuit, plus de 300 000 français accèderont à un équipement auditif grâce à cette réforme sur l’année 2021.

Alors que les pouvoirs publics attendaient un taux d’aides auditives complètement remboursées du panier 100 % santé d’au moins 20 %, celui-ci est de 39 % au premier semestre 2021.

La dynamique des remboursements des financeurs publics et complémentaires reflète le mouvement en cours en audiologie. Entre le premier semestre de 2019 et celui de 2021, les données de l’assurance maladie[4] affichent une évolution des dépenses de 80,787 M€ à 194,118 M€, alors que les complémentaires ont vu leurs remboursements augmenter de 278 M€[5] sur la période.

Lire la suite du communiqué du SDA

*****

[1] EuroTrak France 2018, page 14 : https://www.ehima.com/surveys/

[2] Jusqu’à présent constaté au Danemark : 53 % de taux d’équipement mesuré en 2016. Cf. EuroTrak Denmark 2016.

[3] Le 1er semestre 2020 n’est pas significatif du fait des perturbations de l’activité au liées à la pandémie.

[4] Assurance maladie, Dépenses en date de remboursement : https://assurance-maladie.ameli.fr/etudes-et-donnees/depenses-date-remboursement-2021

[5] Dépêche AFP, Covid-19 : le rattrapage des soins coûte cher aux complémentaires santé, 7 septembre 2021.

[6] Communiqué SDA, Carton rouge : des smartphones aux frais de la Sécurité sociale et des mutuelles, 2 juillet 2019 :
https://www.sdaudio.org/doc/CP_Unsaf-Smartphones_-_02_07_2019.pdf

Contacts presse

Luis Godinho, président du SDA – contact@unsaf.org
Nicolas Merlet – nicolasmerlet@ortus-sante.fr

PJ

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share