Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

L’OMS prend des mesures pour remédier à la pénurie criante de services de soins palliatifs de qualité (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Dans le monde, on estime que seule 1 personne sur 10 ayant besoin de soins palliatifs en bénéficie et la demande mondiale de soins pour les personnes atteintes de maladies potentiellement mortelles continuera de croître à mesure que la population vieillit et que le fardeau des maladies non transmissibles augmente. D’ici 2060, les besoins en soins palliatifs devraient presque doubler.

Le monde a donc besoin d’une action urgente et concertée pour élargir l’accès à des services de soins palliatifs de qualité. Pour répondre à ce besoin, l’OMS libère deux nouvelles ressources pour aider les pays à évaluer le développement des soins palliatifs et à améliorer la qualité des services de soins palliatifs.

Les deux ressources sont publiées avant la Journée mondiale des soins palliatifs et des soins palliatifs le 9 octobre 2021.

Ils comprennent un rapport technique de l’OMS fournissant un ensemble robuste et applicable à l’échelle mondiale d’indicateurs de soins palliatifs pour les pays. Ces indicateurs peuvent être utilisés pour évaluer et surveiller la fourniture de services de soins palliatifs dans les pays du monde entier. Le rapport vise à créer un consensus mondial sur des indicateurs pour mesurer le développement des soins palliatifs et son utilisation fournira des données fiables pour soutenir la prise de décision en informant les priorités de santé et l’allocation des ressources.

La deuxième ressource est une note technique sur les services de santé et les soins palliatifs de qualité, examinant les approches et les ressources pratiques pour soutenir la politique, la stratégie et la pratique. Le dossier guidera l’action au niveau national, du district et du point de soins pour améliorer la qualité des services de soins palliatifs.

À ce jour, le suivi de l’existence et de la maturité des services de soins palliatifs s’est fait le plus souvent en évaluant la consommation d’analgésiques opioïdes. Bien que les opioïdes soient vitaux pour le soulagement de la douleur, ils ne sont qu’un élément requis pour le développement de services de soins palliatifs optimaux.

Au niveau mondial, l’harmonisation des données entre les pays fournit une image plus claire des besoins et des défis mondiaux en matière de soins palliatifs, tels que les inégalités. La mesure est également un point de départ pour identifier les réussites et apprendre des pays pour concevoir des stratégies d’amélioration efficaces à appliquer dans d’autres contextes. Les indicateurs aideront tous ceux qui travaillent dans le domaine des soins palliatifs à identifier des mesures concrètes pouvant être envisagées par les pays pour élargir l’accès à des soins palliatifs de qualité pour ceux qui en ont besoin.

La fourniture de soins palliatifs dans la plupart des pays est loin derrière le besoin de ces services essentiels. Chaque année, on estime que plus de 56,8 millions de personnes, dont 25,7 millions au cours de la dernière année de vie, ont besoin de soins palliatifs, dont 78 % vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.

Le COVID-19 a mis en évidence la nécessité de soins palliatifs en tous lieux et contextes pour soulager les souffrances en fin de vie telles que les souffrances physiques causées par l’essoufflement ou les douleurs mentales résultant de la séparation d’avec ses proches. La pandémie rappelle également la nécessité pour tous les professionnels de santé d’avoir une formation à une approche de soins palliatifs : la demande de services palliatifs dépasse ce que peuvent fournir les seules équipes spécialisées.

Les soins palliatifs améliorent la vie des patients et de leurs familles confrontés aux défis associés aux maladies mortelles et aux souffrances graves liées à la santé, y compris, mais sans s’y limiter, les soins de fin de vie. Des soins palliatifs optimaux dans les pays nécessitent : un environnement politique favorable, des communautés responsabilisées, une recherche sur les soins palliatifs, l’accès aux médicaments essentiels pour les soins palliatifs, des systèmes d’éducation et de formation solides pour les travailleurs et les professionnels des soins palliatifs, et une attention portée à la qualité des services de soins palliatifs. Les soins palliatifs sont un droit humain et un impératif moral de tous les systèmes de santé.

Contact: Pippa Haughton – haughtonp@who.int 

1 commentaire sur “L’OMS prend des mesures pour remédier à la pénurie criante de services de soins palliatifs de qualité (Communiqué)”

  1. Il faut donner des moyens d’information sur ce qui existe sur le terrain, dans l’ombre, au domicile. Donner les moyens aux petites équipes de proximité de constituer un maillage bienveillant et humain pour açcompagner tout citoyen et ses proches. Cesser les mille feuilles coûteux qui ne profitent pas directement à ceux qui prennent soin 24/24h. Il faut entendre et considérer enfin ceux qui se donnent au quotidien dans l’intimité de l’habitat.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share