Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

10 places supplémentaires disponibles auprès du Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) de Carhaix (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Disposant de 45 places destinées aux personnes âgées de plus de 60 ans, le Service de Soins Infirmiers à Domicile de Carhaix, qui dépend du CHU de Brest, a ouvert 10 places supplémentaires en janvier dernier. Des places qui s’adressent à un public différent, et dont certaines sont encore disponibles.

Établi depuis plus de vingt ans, le Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) de Carhaix, qui dépend du CHU de Brest, est un établissement qui dispose de 45 places ouvertes aux personnes âgées de 60 ans et plus. Or, depuis janvier dernier, le SSIAD propose 10 places supplémentaires, financées par l’Agence Régionale de Santé (ARS), destinées à un public différent. Cinq places sont en effet ouvertes à des personnes âgées de 18 à 59 ans ayant un handicap ou souffrant d’une maladie chronique, et cinq places dites de « transi-ssiad », destinées à des personnes de plus de 60 ans, en post-hospitalisation, pour une durée maximale de 30 jours.

Hygiène, prévention et surveillance

« Le but du SSIAD est de pouvoir assurer aux personnes concernées une aide technique à la toilette et aux déplacements. Il est également de pouvoir garantir leur maintien à domicile ainsi que leur autonomie », détaille Brigitte Cojean, Cadre supérieur de santé. Le SSIAD assure ainsi à domicile des soins d’hygiène, de prévention et de surveillance. « Nous disposons de douze aides-soignantes, organisées en « tournées quotidiennes », auprès des usagers du territoire couvert par le SSIAD ». Chacune d’entre elles voit environ sept à huit usagers par jour. « Selon le besoin, elles peuvent intervenir de deux fois par semaine à deux fois par jour, par exemple matin et soir. » En apportant leur aide à domicile, les aides- soignantes œuvrent notamment à éviter les réhospitalisations ou d’éventuelles dégradations de l’état de santé des patients.

Prévenir rapidement lorsqu’il y a un problème

Un des autres objectifs du SSIAD est de prévenir les professionnels de santé lorsque les aides-soignantes constatent un changement d’état de santé ou un trouble de l’humeur de l’usager. « Elles travaillent en lien direct avec les infirmières coordinatrices du SSIAD qui peuvent prévenir les infirmières libérales ou le médecin traitant, selon le besoin. Les aides- soignantes sont le premier maillon d’une chaîne d’alerte lorsqu’il y a un problème ». L’admission au SSIAD se fait en effet seulement sur prescription médicale par le médecin hospitalier ou le médecin traitant, qui garde de fait un lien étroit avec son patient.

« Les usagers signent un contrat et donnent systématiquement leur accord avant notre intervention. Patients ou familles, il ne faut pas hésiter à nous contacter pour obtenir plus d’informations, notamment sur nos places supplémentaires. »

Le SSIAD en détail :

  • Le SSIAD de Carhaix, dont les locaux se situent au sous-sol de l’Ehpad de Keravel intervient sur un périmètre défini : Carhaix, Plounévézel, Poullaouen, Kergloff, Cléden-Poher, Motreff, Saint-Hernin, Plouyé et Locmaria-Berrien.
  • Deux passages minimum par semaine requis pour une prise en charge.
  • Interventions de 8h à 19h 7 jours sur 7.
  • Dans le cadre du Transi-SSIAD : possibilité de collaborer avec le HAD (Hospitalisations à Domicile) des Pays de Morlaix.

Contact :

siad@chu-brest.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share