Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Bilan de la première réunion du Groupe consultatif scientifique sur les origines des nouveaux agents pathogènes (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Le Groupe consultatif scientifique sur les origines des nouveaux agents pathogènes (SAGO) a tenu sa première réunion hier.

La réunion était en grande partie procédurale et comprenait la nomination du président (Dr. Marietjie Venter d’Afrique du Sud) et du vice-président (Dr Jean-Claude Manuguerra de France).

Conformément aux procédures établies par l’OMS pour les groupes d’experts consultatifs, les réunions du SAGO ne seront pas publiques. L’OMS fournira des mises à jour sur leurs travaux, le cas échéant.  

Le groupe a convenu de se réunir fréquemment et de se concentrer de toute urgence sur le conseil sur le cadre global pour étudier l’émergence de nouveaux agents pathogènes, ainsi que d’entreprendre rapidement une évaluation de la compréhension actuelle des origines du SRAS-CoV-2, le virus qui cause le COVID. -19. 

SAGO est composé d’experts agissant à titre personnel et travaillera avec des experts supplémentaires de divers domaines techniques selon les besoins. 

En sa qualité d’organe consultatif auprès de l’OMS, le SAGO aura les fonctions suivantes, conformément à son mandat :  

  1. Conseiller l’OMS sur l’élaboration d’un cadre mondial de l’OMS pour définir et orienter les études sur les origines des agents pathogènes émergents et ré-émergents à potentiel épidémique et pandémique ;  
  2. Conseiller l’OMS sur la hiérarchisation des études et des enquêtes sur le terrain sur les origines des agents pathogènes émergents et ré-émergents à potentiel épidémique et pandémique, conformément au cadre mondial de l’OMS décrit au point (1) ci-dessus ;  
  3. Fournir des informations et des points de vue pour aider le Secrétariat de l’OMS à élaborer un plan de travail détaillé du SAGO ;  

Dans le contexte des origines du SARS-CoV-2 :  

  • Fournir au Secrétariat de l’OMS une évaluation indépendante de toutes les découvertes scientifiques et techniques disponibles provenant d’études mondiales sur les origines du SRAS-CoV-2 ;  
  • Conseiller le Secrétariat de l’OMS concernant le développement, le suivi et le soutien de la prochaine série d’études sur les origines du SRAS-CoV-2, y compris des conseils rapides sur les plans opérationnels de l’OMS pour mettre en œuvre la prochaine série d’études mondiales sur les origines du SRAS-CoV-2 , comme indiqué dans l’étude mondiale conjointe OMS-Chine sur les origines du SRAS-CoV-2 : rapport China Part publié le 30 mars 2021 et donner des conseils sur des études supplémentaires si nécessaire ; et  
  • Fournir des conseils et un soutien supplémentaires à l’OMS, comme demandé par le Secrétariat de l’OMS SAGO, qui peut inclure la participation à de futures missions internationales de l’OMS pour étudier les origines du SRAS-CoV-2 ou d’autres agents pathogènes émergents. 

 

Contacts médias :
mediainquiries@who.int

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share