Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

L’ARS Ile-de-France approuve la première communauté hospitalière de territoire de la région, dans le domaine de la psychiatrie

Imprimer la liste
Share

L’Agence Régionale de Santé (ARS) Ile-de-France vient d’approuver ce jour la convention constitutive de la communauté hospitalière de territoire (CHT) parisien pour la psychiatrie.

Cette communauté comprend trois établissements membres (le Centre Hospitalier Sainte-Anne, l’Etablissement public de santé de Maison Blanche et le Groupe public de santé Perray-Vaucluse) et deux établissements associés (les Hôpitaux de Saint-Maurice et l’Association de santé mentale du 13èmearrondissement de Paris).  A ces structures de soins sont rattachés l’ensemble des secteurs de psychiatrie générale parisiens, sept des douze secteurs de psychiatrie infanto-juvénile du territoire et plusieurs services universitaires.

La création de cette communauté est le fruit d’une initiative des établissements qui ont, grâce à la mise en place d’instances préfiguratrices, élaboré un projet médical, validé par l’Agence à l’automne dernier et conforme au projet régional de santé (PRS).

Les conseils de surveillance des établissements concernés se sont prononcés favorablement en octobre et décembre 2012. Les représentants des usagers (Union nationale des familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques –UNAFAM- et Fédération nationale des associations d’usagers en psychiatrie –FNAPSY) se sont félicités de la naissance de ce dispositif, ainsi que la Ville de Paris.

La communauté a pour vocation de conforter l’offre de proximité pour les patients parisiens, dans le cadre de la sectorisation psychiatrique. Elle doit aussi favoriser la coordination des acteurs de santé sur des infra-territoires de 200 000 à 300 000 habitants. Enfin, elle doit contribuer à la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé, en assurant notamment des missions spécifiques destinées à tous les franciliens, etdévelopper l’enseignement et la recherche en psychiatrie et santé mentale.

En permettant une mise en cohérence de stratégies hospitalières, au sein d’un territoire clairement identifié, la communauté facilitera la coopération avec les autres intervenants sanitaires (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, praticiens libéraux, structures associatives, etc.) mais aussi avec le secteur médico-social et social.

Cet objectif de transversalité, ainsi que l’engagement pris en matière de développement d’une culture de l’évaluation des pratiques répondent à deux des « défis » mis en exergue par le PRS : « assurer à chaque francilien un parcours de santé lisible, accessible et sécurisé », et « améliorer la qualité et l’efficience du système de santé ».

Cette CHT est la première à voir le jour au sein de notre région. D’autres projets sont en cours de discussion notamment dans le Val-d’Oise.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share