Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Manifestation du 8 avril : le Syndicat des biologistes aux côtés des jeunes biologistes

Imprimer la liste
Share

Le Syndicat des Biologistes (SDB) était aux côtés des jeunes biologistes lors de la manifestation de ce jour à Paris, organisée par la FNSIP (Fédération nationale des syndicats d’internes en pharmacie) et le SJBM (Syndicat des jeunes biologistes médicaux). Le Syndicat soutient l’essentiel de leurs revendications vis-à-vis de la proposition de loi réformant la biologie médicale, adoptée le 25 mars dernier à l’Assemblée nationale.

Ce texte doit absolument être amendé sur plusieurs points par la commission mixte paritaire (CMP), qui doit se tenir le 10 avril prochain. En l’état, les jeunes biologistes médicaux voient leur avenir s’assombrir. Or ils sont le devenir de la biologie médicale libérale de qualité et de proximité que défend le SDB.

« Je suis heureux d’être parmi mes jeunes confrères et de leur apporter mon soutien et celui de l’ensemble des membres du Syndicat, dont certains sont avec nous aujourd’hui, a déclaré François Blanchecotte, Président du SDB, premier syndicat des biologistes libéraux, lors de la manifestation. Nous ne pouvons qu’approuver des confrères qui se battent pour le respect de la dimension médicale de notre profession et qui veulent pouvoir s’investir à nos côtés dans nos laboratoires pour pouvoir prendre notre succession. Il est indispensable que la loi leur donne les outils leur permettant de la faire. »

Pour mémoire, le SDB partage en particulier les inquiétudes des jeunes biologistes concernant :

– La rédaction de l’article 6 qui autorise les nominations dans les CHU de non titulaire de DES de biologie médicale à des postes de biologistes médicaux.

– La rédaction de l’article 8 qui ne répond pas à l’objectif de la loi de lutte contre la financiarisation, un mouvement qui ne leur offre comme perspective que le statut de salarié d’une chaîne de laboratoire.

– Le manque d’encadrement des contrats ultraminoritaires, ce qui rend très problématique l’entrée des jeunes biologistes au capital des laboratoires.

Le SDB s’est joint aux deux organisations pour appeler députés, sénateurs et gouvernement à entendre les craintes et les demandes des jeunes biologistes médicaux, et ce dans l’intérêt de l’avenir d’une spécialité médicale stratégique pour la bonne prise en charge future des patients.

Anaïs Marcovici
LauMa Communication
Tél : 01 73 03 05 25
Port : 06 61 66 60 88

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share