Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Pacte de confiance : l’urgence de redonner du sens

Imprimer la liste
Share

La nouvelle donne issue du pacte de confiance prend forme difficilement en raison des zones d’ombre qui subsistent au niveau de la méthodologie et de la cohérence d’ensemble ainsi que du contexte général.

Des projets de décrets :
Depuis l’annonce il y a trois mois des 13 engagements, plusieurs projets de textes relatifs aux compétences de la CME, du CTE et de la CSIMRT, sont en cours d’élaboration.
Ce sont, pour le moment, les seuls éléments tangibles de la mise en œuvre du pacte de confiance.

8 thèmes ont été arrêtés :
– SPH et service public de santé de territoire
– Modernisation du financement
– Schéma régionaux d’investissement et programme hôpital numérique
– Evolution de la gouvernance
– Bilan de l’organisation en pôles
– Renforcement de la place des usagers
– Promotion du dialogue social
– Volet social au sein des PRS

Le fonctionnement de ces nouveaux groupes de travail n’est pas complètement précisé, les discussions s’organisent de façon scindée par catégorie d’interlocuteurs.

Une concertation des organisations syndicales de la FPH a débuté le 17 mai dernier sur le dialogue social, devraient notamment être abordés :
– L’élaboration d’un référentiel de bonnes pratiques de négociation d’un accord local et le développement de la formation au dialogue social,
– Le lancement d’un appel à projet relatifs aux Comités Locaux d’Amélioration des Conditions de Travail
– La mise en place d’un observatoire national du dialogue social
– L’accès à la formation promotionnelle
– L’identification d’un vivier national de médiateurs sociaux

Sur la forme, le CH-FO a demandé au ministère d’organiser des réunions de travail avec les syndicats de directeurs et cadres hospitaliers. Ces derniers sont des acteurs importants, il est essentiel qu’ils soient associés aux évolutions qui se préparent.

Sur le fond, le CH-FO attend des avancées rapides sur le service public hospitalier et la réforme du financement.

Le gouvernement doit annoncer des mesures fortes :
– Il lui faut redonner du sens à la stratégie nationale de santé au-delà du seul redressement financier, lequel ne peut tenir lieu de politique hospitalière.
– Le gouvernement doit être plus explicite sur la notion de service territorial de santé et mobiliser les acteurs en faveur d’une amélioration quotidienne du parcours et de la qualité des soins apportés aux populations.
– La stratégie nationale de santé doit permettre d’engager une nouvelle dynamique pour motiver la communauté hospitalière.
– Il faut consolider les notions de collectif et d’équipe ; toutes les formes de transversalité, de coopération et de management participatif doivent être favorisées.
– La réappropriation des valeurs doit constituer plus que jamais la force du SPH. Et sa singularité.

Dans cette période mal vécue par les hospitaliers – indicateurs de climat pouvant virer au rouge, contexte national budgétaire ne faisant rien pour arranger les choses, blocage des fédérations hospitalières publiques et privées plombant l’ambiance – le gouvernement doit réagir.

Le CH-FO défend le Service Public Hospitalier et les intérêts des directeurs et cadres hospitaliers.

Contact :
CHFO – Syndicat National des Cadres Hospitaliers Force Ouvrière
14 rue Vesale 75005 Paris
Tel: 01 47 07 22 34
Mail: ch-fo@wanadoo.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share