Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Prévention et Proximité : les 2 piliers d’un système de santé moderne et efficace

Imprimer la liste
Share

« Les initiatives libérales du SML »

« Trop cher, peu efficace et difficilement accessible. » Trois mots qui caractériseraient le système de santé français. Trois maux contre lesquels le Syndicat des Médecins Libéraux (SML) n’entend pas rester inactif.

A l’occasion de son prochain congrès national, qui se tiendra à Marseille les 27 et 28 septembre prochains, le SML est bien décidé à mobiliser les forces vives de la Nation pour faire évoluer les habitudes et ainsi panser ces trois plaies.

Convaincu du rôle majeur de la prévention pour préserver le « capital santé » de la population française, le SML a donc décidé de faire de cette thématique le fil rouge de ces deux journées.

De nombreuses interventions et de fructueux échanges viendront ainsi nourrir la réflexion sur une meilleure intégration de la prévention dans le système de santé et sur le rôle des médecins libéraux, acteurs les plus proches des patients.

Les chiffres en témoignent : la mise en place de comportements préventifs permet d’infléchir l’apparition et la progression de maladies évitables, lourdes et chroniques et d’en diminuer à la fois les récidives et les conséquences :

– La sédentarisation et le manque d’activité coûtent la vie à 5,3 millions de personnes par an dans le monde. C’est plus que la cigarette : 5,1 millions de personnes (1).
– Une mauvaise alimentation, couplée à une activité physique insuffisante, est un déterminant majeur dans plusieurs maladies (maladies cardiovasculaires, diabète de type 2, obésité, hypertension artérielle et certains cancers) (2).
– L’activité physique réduit le risque de maladies cardiaques, de diabète et d’hypercholestérolémie et est une protection contre certains cancers (dont celui du sein) (3).
– Un sommeil bon et régulier joue un rôle sur les mécanismes d’apprentissage, de mémorisation, la régulation de l’humeur, du stress ainsi que celle de la glycémie (taux de glucose dans le sang) (4).

Eviter ces pathologies, c’est éviter leurs complications, souvent bien plus dramatiques, de plus en plus difficiles à soigner et de plus en plus coûteuses pour la société.

Dans ce contexte et alors que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit la santé comme un état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité(5), arrêter le tout curatif s’impose. Renforcer la part de prévention dans le système de santé devient une priorité tant médicale que financière.

Par leur proximité avec les patients, les médecins libéraux doivent être les premiers acteurs de cette démarche. Ainsi, le Syndicat des Médecins Libéraux les invite à venir en débattre à l’occasion de son congrès national qui se tiendra les 27 et 28 septembre 2013 à Marseille.

Programme du congrès et informations utiles :
www.sml2013-marseille.com

Inscription presse auprès de l’agence Wellcom
Isabelle Gandon / Lucie Hacquin
ig@wellcom.fr / lha@wellcom.fr
Tél. : 01 46 34 60 60

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share