Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Professionnels du soin… La crise de confiance

Imprimer la liste
Share

Le syndicat Coordination Nationale Infirmière et l’association NB3NP avaient adressé, début juin, une demande d’audience à Marisol TOURAINE. Quatre représentantes (2 par organisation) ont été reçues hier durant 1h30 par Mme PARIER, conseillère technique au cabinet de la Ministre. Mme Michèle LENOIR SALFATI, adjointe au sous directeur RH de la DGOS a assisté au début de l’entretien. Même si les 2 organisations maintiennent leur demande d’audience auprès de la Ministre, elles ont présenté leur dossier dans un esprit constructif (document prochainement consultable sur le site des 2 organisations).

Plusieurs sujets sensibles ont été abordés tels que les conditions de travail, pénibilité, salaires, retraite, attractivité, formation, reconnaissance, qualité et sécurité des soins, politique de santé, T2a… Nous avons également échangé sur le thème de la dépendance et de sa prise en charge pour que, dans la réforme à venir, nos compétences soient respectées et répondent au mieux aux besoins de la population. Le contexte général de crise ne doit pas sanctionner les acteurs du soin (les « éternels oubliés ») ni gommer nos revendications légitimes au regard de nos compétences et du retard accumulé dans leur valorisation.

Nous avons souligné que la confiance était loin d’être restaurée et qu’il y avait urgence à mettre en place des actions concrètes d’amélioration. Plusieurs réponses sont en attente car des rapports de mission doivent être étudiés par la Ministre. La question de la pénibilité professionnelle est renvoyée au dossier retraite dans sa globalité… sujet brulant pour la rentrée !

La revendication d’instaurer des ratios soignants s’est heurtée à une fin de non recevoir. Selon le ministère, cela
doit dépendre des situations locales car «Trop normer pourrait être délétère». Il s’agit là d’une divergence d’analyse majeure pour les deux organisations qui maintiennent cette revendication spécifique.

Suite à ce premier échange, un nouveau rendez-vous se profile pour début octobre. Reste à savoir qui recevra les deux organisations et si les réponses seront plus concrètes… Etre reçus au ministère est une étape, en aucun cas une finalité car les professionnels du soin ne pourront pas se satisfaire d’une simple écoute et de beaux discours.

Aujourd’hui, les professionnels ne se sentent pas associés aux décisions prises et ne se reconnaissent plus dans la pratique du métier qu’ils ont pourtant choisi. Les dernières politiques et la course à la rentabilité ont bousculé les soignants en quête, à présent, d’une identité.

Nous appelons les soignants à prendre leurs responsabilités face aux défis de santé qui se présentent et à nous rejoindre pour faire reconnaître les compétences, les contraintes spécifiques et la pénibilité des métiers du soin. L’heure est à fédérer les énergies dans l’intérêt de tous… du soignant comme du soigné. La prochaine échéance sur les retraites est imminente. La mobilisation est indispensable pour donner du poids à nos demandes et une meilleure visibilité à nos professions.

Contacts :
Nathalie DEPOIRE
Présidente de la CNI
presidencecni@gmail.com
06.64.41.78. 65

Alexandra SAULNERON
Association NB3NP
national@nb3np.org
06.62.45.11.42

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share