Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

10 ans de débat pour réformer une loi qui interdisait la recherche sur l’embryon et les cellules souches

Imprimer la liste
Share

C’était un des engagements du Président de la République de modifier la loi de 2004 qui interdisait la recherche sur l’embryon et les cellules souches dans le cadre de la médecine régénératrice. Le Parlement a définitivement adopté, mardi 16 juillet, le texte autorisant et encadrant cette recherche, avec l’appui du Gouvernement.

Le CNAFAL ne peut que s’en féliciter, d’autant que, depuis 10 ans, il n’a cessé de dénoncer les pressions effectuées sur le monde politique et le monde scientifique, tel que nous avons pu le constater lors des derniers Etats Généraux sur la bioéthique.
Le changement est d’importance. La fin de l’interdiction de la recherche sur l’embryon avec dérogation, se substitue à une recherche autorisée avec de très sérieux garde-fous. Cette possibilité de travail sur les cellules souches va ouvrir le champ des progrès sur la régénération de certains tissus cellulaires et la guérison, à terme, de certaines maladies. Cela permettrait aussi à la recherche française de rattraper le retard pris dans le contexte international, du fait de positions purement idéologiques de la part du camp conservateur.

Le CNAFAL note que ce sont les mêmes qui s’étaient opposés, autrefois, à l’interruption volontaire de grossesse et à la contraception sous prétexte de protéger la vie, qui bloquaient, depuis 10 ans, ces pistes de recherche biomédicale. Si le CNAFAL considère que la recherche doit être encadrée, elle ne saurait être entravée par des croyances religieuses.

Jean-Marie Bonnemayre, Président – 06 87 37 16 64
Marie-Odile Pelle Printanier,Vice-Présidente – 06 85 88 60 78

 

Le CNAFAL a pour but l’étude et la défense des droits et des intérêts moraux et matériels des familles et de chacun de leurs membres, quelles que soient les formes et les réalités sociales de ces groupes d’humains. Organisation laïque et progressiste, le CNAFAL entend promouvoir une conception de la famille dans laquelle chaque membre a des droits et le devoir de défendre les droits des autres. Il affirme les valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité, traduction concrète de la solidarité, en donnant son sens plein à la Citoyenneté.

CONTACT : CNAFAL – Conseil National des Associations Familiales Laïques – 108 avenue Ledru Rollin – 75011 Paris
Tél. : 01.47.00.02.40 – Fax : 01.47.00.01.86 – Site : www.cnafal.org – Messagerie : cnafal@cnafal.net

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share