Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Trajectoires de soins et dynamique du recours à l’hôpital des personnes âgées fragiles en Europe », séminaire (Paris)

Imprimer la liste
Share

Un séminaire est organisé par l’Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé (IRDES) sur le thème  « Trajectoires de soins et dynamique du recours à l’hôpital des personnes âgées fragiles en Europe » le 10 septembre à Paris.

L’idée selon laquelle la prévention en faveur des personnes âgées fragiles pourrait ralentir l’évolution des dépenses de santé induites par le vieillissement de la population – essentiellement par la réduction du recours évitable à l’hôpital – est largement répandue parmi les décideurs publics. Pourtant, la littérature montre que le case management des personnes âgées fragiles induit une consommation de soins primaires supplémentaire sans réduction significative du recours à l’hôpital.

Objectif

L’objectif de cette étude est de proposer de nouveaux résultats empiriques pour éclairer la problématique précédente à la fois dans une perspective de population générale et dans une dimension temporelle.

Méthode

Nous analysons les déterminants de l’évolution du recours à l’hôpital parmi les personnes âgées de 50 ans ou plus en Europe au cours de la décennie précédente. Un modèle de panel dynamique est estimé pour plus de 7.500 participants à l’enquête SHARE (Enquête sur la santé, le vieillissement et la retraite en Europe) dans 10 pays entre 2004 et 2011.

Résultats

Nos résultats indiquent que le recours aux soins ambulatoires est associé à un recours à l’hôpital plus important ; mais dans le détail, le recours au spécialiste tend à prévenir une partie significative du recours à l’hôpital des fragiles et pré-fragiles, alors que le recours au généraliste génère plutôt une égalité de traitement quel que soit le niveau de fragilité ou l’état de santé. L’analyse du recours antérieur aux soins ambulatoires révèle que le recours au spécialiste à une période donnée réduit la probabilité d’être admis à l’hôpital à la période suivante.

Conclusion : Ces résultats suggèrent que, dans leur configuration actuelle, les systèmes de santé en Europe contribuent déjà à l’objectif de réduction des taux d’hospitalisation évitable. Ils soutiennent en particulier l’hypothèse selon laquelle un accès régulier au spécialiste contribue à la réduction des taux d’hospitalisation évitables.

 

Informations pratiques

Langue : Français,

Lieu : Irdes
10 rue Vauvenargues, Paris – 18e.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share