Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

L’importance de la chronobiologie dans les nouveaux temps scolaires

Imprimer la liste
Share

L’Académie nationale de Pharmacie, partageant l’analyse des chronobiologistes et d’un certain nombre d’autres institutions sur l’existence de journées trop longues, d’une année scolaire trop courte, de programmes surchargés et inadaptés, tous éléments participant à la fatigue souvent exprimée par les enfants, soutient la disparition de la semaine de 4 jours remplacée par la semaine de quatre jours et demi et l’allongement des vacances dites de la Toussaint, proposée dans le cadre de la « Refondation de l’école ».

Toutefois, la réforme ne prendra tout son sens que dans une conception globale et cohérente, soucieuse de l’intérêt de la santé de l’enfant à tous les niveaux de la vie scolaire.

C’est pourquoi l’Académie nationale de Pharmacie préconise de compléter dès à présent les mesures sur les temps scolaires, déjà adoptées ou en cours d’adoption et recommande que :

– chacune des quatre journées scolaires comporte des activités périscolaires encadrées, en aucun cas le temps périscolaire quotidien ne devant être condensé sur un ou deux jours, ce qui serait
contraire à l’esprit de la réforme demandée

– le temps périscolaire soit consacré à de réelles activités structurées sportives et culturelles pendant lesquelles l’enfant doit être encadré par un personnel compétent

– il soit tenu compte, pour l’enseignement de disciplines considérées comme difficiles, des rythmes circadiens et notamment des capacités d’attention et d’apprentissage scientifiquement démontrées comportant des pics favorables en milieu de matinée et en milieu d’après-midi

– la demi-journée supplémentaire soit située préférentiellement le samedi matin en raison de la désynchronisation apportée par un week-end long (samedi et dimanche pleins) et les horaires très souvent inappropriés des couchers et levers des enfants pendant ces deux jours

– les devoirs et leçons soient faits à l’école dans le temps consacré à l’apprentissage et non dans le cadre du temps périscolaire libéré quotidiennement

– le nouveau système scolaire soit impérativement évalué par des spécialistes après sa mise en place et que soit créé un Observatoire des rythmes de l’enfant pour évaluer ces divers aménagements et faire éventuellement des propositions d’adaptation.

Contact Presse :
Nicole Priollaud
Chargée de la communication
01 45 25 33 17 / 06 09 48 50 38

www.acadpharm.org

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share