Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

L’ARS Bretagne et la DRAC Bretagne réaffirment le partenariat « Culture Santé » (Communiqué de presse)

Imprimer la liste
Share

« Promouvoir la culture à l’hôpital » : l’ARS Bretagne et la DRAC Bretagne réaffirment le partenariat « Culture Santé »

La convention pour le développement de la culture à l’hôpital existe depuis 1999. Au fil des ans, fort de l’engagement des partenaires bretons, le dispositif s’est renforcé. En renouvelant ce jour leur convention de partenariat, l’ARS Bretagne et la Direction régionale des Affaires culturelles réaffirment leur implication sur cette thématique. Cette dernière profite pleinement de la nouvelle organisation issue de la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires.

Convention régionale DRAC – ARS Bretagne (2013 – 2016) : des actions renforcées

La nouvelle convention de partenariat liant l’ARS Bretagne et la Direction régionale des Affaires culturelles de Bretagne réaffirme les objectifs initiaux du dispositif. Il s’agit de renforcer l’accès à la culture et de contribuer au développement culturel au sein des établissements de santé ou médico-sociaux, par le biais de leur rapprochement avec les équipements ou lieux culturels de Bretagne. Les projets sont organisés au bénéfice des patients, de leurs familles et des professionnels de santé (soignants et non soignants). Les partenaires ont retenu trois axes d’intervention.

1 Un travail sur les bibliothèques au sein des établissements de santé ou médico-sociaux

L’ARS Bretagne et la DRAC Bretagne souhaitent conforter le développement des bibliothèques afin d’améliorer les offres de lecture et de supports multimédias. Un travail de réflexion sur ce thème sera mené en collaboration avec l’établissement public de coopération culturelle (EPCC) « livre et lecture en Bretagne ». Il s’agira notamment de recenser et d’encourager les partenariats avec les bibliothèques municipales et les bibliothèques départementales de prêt.

2 L’accompagnement pour la valorisation du patrimoine immobilier et mobilier des établissements de soins

Les établissements s’engageant dans une démarche de valorisation du patrimoine pourront être assistés, le cas échéant, par les services patrimoniaux de la DRAC Bretagne, les services d’archives départementales, les conservations départementales des antiquités et objets d’art.

3 Un appel à projets annuel

L’ARS Bretagne et la DRAC Bretagne s’engagent à organiser un appel à projets annuel. Les critères d’éligibilité et les axes prioritaires d’intervention seront précisés chaque année, en fonction de l’observation et de l’évaluation du dispositif. Cet appel à projets n’a pas vocation à soutenir financièrement tous les projets d’action culturelle mis en oeuvre dans les établissements de soins de Bretagne. Le dispositif joue avant tout un rôle de « starter », pour faire émerger de nouveaux partenariats et de nouvelles dynamiques territoriales, mais aussi pour sensibiliser les différents acteurs Culture-Santé. Il permet également de soutenir des projets ambitieux qui ne pourraient voir le jour sans soutien, notamment des résidences d’artistes. A titre indicatif, l’appel à projets pour 2013 a donné lieu au dépôt de 62 dossiers de demande. 31 ont été retenus, pour un accompagnement global de près de 120 000 euros (soit 2 000 euros à 10 000 euros selon l’ampleur des projets). Les thématiques artistiques les plus représentées sur l’ensemble des programmations intéressent le spectacle vivant (théâtre, musique, cirque, danse…) et les arts plastiques.

L’appel à projets s’adresse à tous les établissements de santé et médico-sociaux, qu’ils soient publics ou privés, en partenariat avec les équipes artistiques et structures culturelles de la région Bretagne. Les partenariats peuvent s’établir dans toutes les disciplines artistiques et dans le domaine patrimonial, sans distinction, mais les projets doivent tous résulter d’une réelle construction partagée entre une structure culturelle et un établissement de santé ou médico-social. Il s’agit bien d’organiser le rapprochement de deux sphères professionnelles différentes, chacune ayant ses compétences, ses spécificités, ses contraintes. Ce rapprochement peut prendre des formes diverses (ateliers de pratique artistique, actions de médiation enrichies ou encore résidences d’artistes…). Une restitution avec les patients n’est en rien un objectif : le processus et l’apprentissage liés à la rencontre avec l’artiste, avec son oeuvre et sa démarche de création restent primordiaux.

La programmation est établie en étroite collaboration entre la DRAC Bretagne et l’ARS Bretagne. Elle tient compte à la fois :

 du montant des crédits dédiés par l’ARS Bretagne et par la DRAC Bretagne pour chaque exercice budgétaire ;

 de la faisabilité technique et de la qualité artistique et culturelle des projets.

 

ARS Bretagne / DRAC Bretagne : une politique culturelle partagée de longue date

L’ARS Bretagne et la DRAC Bretagne encouragent la désignation d’un référent culturel au sein de l’établissement de santé ou médico-social. La conduite de projets culturels nécessite en effet la mobilisation de compétences spécifiques et une réelle disponibilité. L’implication du référent culturel se complète avec l’intervention en parallèle des médiateurs relevant des structures culturelles. Les établissements dotés d’un référent culturel identifié seront privilégiés dans le cadre de l’appel à projets. Les partenaires soutiennent également l’inscription d’un volet culturel dans les projets d’établissements pour le secteur de la santé. Parallèlement, l’inscription d’un volet social dans les projets artistiques des structures culturelles, en particulier dans le cadre des conventions que la DRAC Bretagne passe avec les structures des réseaux labellisés nationaux, sera également recherchée pour favoriser leurs interventions en direction des personnes prises en charge par les établissements de santé et médico-sociaux.

Ces axes de développement doivent permettre aux actions subventionnées de s’inscrire dans la durée. Au fil des ans, le dispositif « culture santé » s’est étoffé. Le programme « Culture Santé » s’est d’abord concrétisé, en Bretagne, au travers de deux protocoles triennaux (29 septembre 2004 et 9 octobre 2008) passés, entre l’Agence Régionale de l’Hospitalisation et la DRAC, pour le développement de la culture à l’hôpital. En 2010, la création des Agences Régionales de Santé qui ont pris à leur compte les engagements antérieurs des ARH, a favorisé un élargissement des objectifs du programme à l’ensemble des établissements sanitaires et médico-sociaux de Bretagne. La nouvelle agence et la DRAC ont alors travaillé à l’amélioration des modalités de mise en oeuvre du programme (appel à projets…) et à la formalisation d’une nouvelle convention actualisant les engagements initiés dix ans plus tôt.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share