Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Après le rapport Piveteau, l’heure est à l’action ! » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

La FEGAPEI tient à saluer la qualité du rapport que vient de remettre le conseiller d’Etat Denis Piveteau à Marisol Touraine et Ségolène Neuville. Partant du postulat que « la seule réponse sérieuse aux situations de vie critiques qui ont justifié ce rapport, c’est de se mettre en mesure de les éviter », Denis Piveteau et son équipe ont formulé un grand nombre de propositions très opérationnelles pour atteindre l’objectif « Zéro sans solutions » prôné par le rapport. Des propositions qui visent notamment à réorganiser, sur les territoires de proximité, les procédures de travail et de collaborations entre tous les acteurs de l’accompagnement de la personne handicapée.

Le rapport de Denis Piveteau s’inscrit dans la continuité de quatre rapports, publiés depuis deux ans : le rapport Hocquet sur les organismes du secteur médico-social (avril 2012), le rapport Jeannet-Vachey sur la réforme de la tarification (octobre 2012), le rapport Jacob sur l’accès aux soins des personnes handicapées (avril 2013), le rapport Gohet sur l’avancée en âge (octobre 2013). Il fait également écho aux orientations de la future loi Santé, présentées le 19 juin par Marisol Touraine et, en particulier, celles sur la mise en place d’un véritable service territorial de santé.

Le Gouvernement dispose donc d’un arsenal d’analyses et de propositions pour opérer l’indispensable adaptation des politiques publiques relatives au handicap et des dispositifs associés. Il doit désormais traduire ces propositions en mesures concrètes, associées à un plan d’actions de court et moyen terme.

La FEGAPEI attend beaucoup à ce titre de la Conférence nationale du handicap, programmée en fin d’année, qui doit permettre entre autres d’évaluer la réalisation de la feuille de route du CIH. Plus largement, il est également de la responsabilité de l’ensemble des acteurs de participer, de façon coordonnée, à cet objectif « Zéro sans solutions » comme les y invite Denis Piveteau.

La FEGAPEI et les 500 associations qu’elle représente entendent prendre part à ce processus d’adaptation de l’accompagnement des personnes handicapées. Il s’inscrit dans les orientations du projet stratégique 2014-2020 de la Fédération, approuvé lors de son Assemblée générale le 20 juin dernier.

> Contact presse : Frédérique Delafolie, 01 43 12 53 91 – frederique.delafolie@fegapei.fr

La FEGAPEI, Fédération nationale des associations gestionnaires au service des personnes handicapées et des personnes fragiles, fédère 500 associations et 4 000 établissements et services. Ces établissements et services emploient 120 000 salariés et accompagnent plus de 240 000 personnes. A travers la diversité de leurs activités, les associations adhérentes à la FEGAPEI interviennent sur tous les types d’accompagnement : l’accompagnement des enfants et des adultes, l’hébergement, le travail protégé et les entreprises adaptées, l’accompagnement à domicile. A ce titre, la fédération et les associations qu’elle représente, se positionnent, en tant qu’acteurs de santé1, sur les enjeux du secteur (scolarisation, avancée en âge, autisme, handicap psychique, …), en apportant analyses, préconisations et outils et en portant des projets innovants. Parmi les associations adhérentes à la FEGAPEI figurent également des services tutélaires et des Unions départementales des associations familiales, qui assurent une protection juridique aux personnes vulnérables. La FEGAPEI, en tant que syndicat d’employeurs, défend les intérêts des associations dans leur fonction d’employeur (convention collective, accords de branche, etc.).

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share