Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« SOS Médecins contre l’enrégimentement de la Médecine Libérale », Communiqué

Imprimer la liste
Share

SOS Médecins France s’associe au mouvement de protestation des professions libérales du 30 septembre 2014.

Les orientations du gouvernement en matière de santé publique, telles qu’elles sont inscrites dans le futur projet de loi qui va être prochainement soumis au Conseil des ministres, présentent en effet, des risques majeurs pour l’accès aux soins, la liberté de choix des patients et le coût pour la collectivité.

La médecine libérale et ses atouts : efficacité médicale, proximité sociale et adaptation aux besoins de tous les patients, sont ainsi directement menacés par une vision hospitalo-centrée et fonctionnarisée ainsi que par la toute-puissance accordée aux Agences Régionales de Santé (ARS).

SOS Médecins, qui pratique une médecine libérale de terrain 24h sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an dans le cadre d’un service médical continu, en veut pour preuve les actions de plus en plus déterminées de certaines ARS à vouloir supprimer l’intervention des médecins libéraux après minuit pour leur préférer l’envoi systématique des patients aux Urgences des CHU, et cela sous des prétextes budgétaires incohérents. Ainsi en est-il dans le Nord-Pas de Calais et en Lorraine et demain dans d’autres régions. Il est pourtant prouvé que le coût d’une visite entre 0h et 8h du matin est au minimum cinq fois moins cher que celui d’un transport et d’une prise en charge du malade à l’hôpital et que l’acte à domicile permet un soutien médical et humain bien adapté.

L’intérêt du patient est de n’être hospitalisé que si son état le nécessite !

3.6 Millions de passage aux Urgences ne sont pas justifiés selon la Cour des Comptes !

Et pourtant, l’objectif du gouvernement est de privilégier un système de ramassage la nuit par des transports sanitaires afin de faire converger tous les patients vers les urgences alors même qu’il est prouvé qu’elles sont engorgées et déstabilisantes surtout pour les jeunes enfants et les personnes âgées.

Pour éviter que la nouvelle loi sur la santé ne consolide et ne multiplie ce genre de dérives, SOS Médecins, au-delà de son soutien au mouvement du 30 septembre, prépare des actions spécifiques qui auront pour objectif, dès le mois d’octobre et aussi longtemps qu’il le faudra, d’alerter les citoyens qui sont aussi des patients. Le but : faire échec à une tentative de fragilisation voire d’enrégimentement de la médecine libérale dans un système centralisé qui supprimera la liberté d’accès aux soins de proximité.

 

Contacts :

Dr Dominique Ringard, Président : 06 63 37 36 24

Dr Serge Smadja, Secrétaire Général : 06 09 41 12 12

Secrétariat : 87, boulevard de Port-Royal – 75013 PARIS – Tél. : 01 47 07 65 00 – Fax : 01 47 07 91 85

Association régie par la loi de 1901

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share