Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Les sages-femmes ne comprennent pas la volonté du ministère de la Santé et de l’INCa de ne pas les associer à la nouvelle campagne Octobre rose », Communiqué

Imprimer la liste
Share

Les sages-femmes et l’Organisation Nationale Syndicale des Sages-Femmes ont pris connaissance du dernier communiqué de presse « Octobre Rose 2014, mois de mobilisation contre le cancer du sein» émanant du ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes.

  • Si les sages-femmes se sentent totalement concernées par la nécessité du dépistage du cancer du sein qui reste la 1ère cause de décès par cancer chez les femmes en France ;
  • Si elles sont prêtes à jouer leur rôle dans la prévention et le dépistage du cancer du sein ;
  • Elles ne comprennent pas la volonté du ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, et de l’Institut national du cancer (INCa) de ne pas les associer à la nouvelle campagne d’information sur le dépistage organisé du cancer du sein auprès des femmes alors qu’elles sont compétentes en la matière.

En effet, le communiqué ignore totalement, au détriment de la population féminine française, le rôle et la compétence des sages-femmes dans le dépistage des cancers du sein et la santé génésique des femmes.

Le dépistage et la prévention sont pourtant le cœur de leur métier. Depuis la loi HPST en 2009, les sages-femmes peuvent réaliser les consultations de contraception et de suivi gynécologique de prévention (Code de la santé publique-Article L4151-1).

Ces consultations comportent, entre autre, la palpation systématique des seins pour le dépistage du cancer du sein, de même que l’information aux patientes sur les examens de dépistage recommandés. Et si nécessaire, ou suivant les recommandations, la sage-femme est compétente pour prescrire les examens nécessaire au dépistage dont la mammographie et l’échographie mammaire (Code de la santé publique-Article L4151-4).

  • Alors qu’en juin 2013, l’ONSSF avait déjà adressé un courrier au sujet de l’oubli des sages-femmes dans la campagne de dépistage du cancer du col utérin à l’INCa;
  • Alors que les sages-femmes attendent toujours la campagne d’information sur l’ensemble de leurs compétences et leur rôle auprès de la population féminine promise d’abord par l’UNCAM (engagement conventionnel en 2007) puis début 2014 par le ministère de la Santé ;
  • Alors que depuis 1 an, les sages-femmes sont mobilisées pour dénoncer l’invisibilité de leur profession et de leurs compétences, et pour revendiquer un parcours de santé des femmes cohérent et efficient ;
  • Quels résultats espèrent le ministère de la santé en matière de prévention lorsque la population et les femmes ne sont que partiellement informées?

Les sages-femmes sont consternées par ces « oublis » permanents dans toutes les campagnes d’information au public et ce au détriment de la santé des femmes et de leur libre choix de praticien.

Contact :

ONSSF
Elisabeth TARRAGA
secrétaire générale chargée de la communication
0621942526

Caroline RAQUIN
présidente nationale
0666429594

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share