Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Journée de manifestation à l’appel de la Chambre Nationale des Services d’Ambulances, suivie des États généraux du Transport Sanitaire (Paris)

Imprimer la liste
Share

Face à la situation alarmante du transport sanitaire en France, pourtant maillon essentiel de la chaîne d’accès aux soins, et alors que le Gouvernement, et en particulier la Ministre de la Santé, ne semble pas être dans un esprit de concertation, la Chambre Nationale des Services d’Ambulances, première organisation représentative des sociétés d’ambulances, appelle les ambulanciers à manifester le jeudi 2 octobre prochain à Paris. Le convoi d’ambulances partira de la place Denfert Rochereau à 11h30 en direction du Ministère de la Santé (rassemblement dès 11h). Cette manifestation sera suivie à 15h des Etats généraux du Transport Sanitaire qui ouvriront exceptionnellement cette année le 61e Congrès de la CNSA.

La CNSA rappelle que 100 entreprises ont déjà disparus en 2013. Elle réitèrera ses revendications pour garantir l’avenir du transport sanitaire en France :

–       L’ouverture de négociations globales avec ses organismes de tutelle sur l’avenir du transport sanitaire en France.

–       Une séparation des enveloppes budgétaires entre prise en charge de patients en ambulance et transports de patients assis. Le regroupement dans une seule et même enveloppe des missions en ambulances et du transport de malades assis (Véhicule Sanitaire Léger et taxis) n’a pas de sens car les prestations ne sont pas comparables. Cet amalgame permet à l’Assurance Maladie de laisser supposer à tort une dérive globale des dépenses de transports sanitaires.

–       Une adaptation de la tarification : la CNSA demande en particulier l’instauration d’un assujettissement à une TVA de 2,1% sur l’Ambulance et le VSL, soit un taux équivalent à celui des médicaments prescrits et remboursables.

Cette manifestation sera suivie des Etats Généraux du Transport Sanitaire qui s’ouvriront le 2 octobre à 15h, au Centre de Congrès de Port-Marly. Maillons essentiels de la chaîne des soins, plusieurs centaines d’entreprises d’ambulances venues de toute la France sont attendues à l’occasion de cette assemblée extraordinaire. Ces Etats Généraux du Transport Sanitaire se situent dans le cadre du 61e Congrès annuel de la CNSA qui se tiendra du 2 au 4 octobre.

« Nous n’avons eu de cesse de mettre en garde le Gouvernement sur les conséquences désastreuses d’une mise en danger du transport sanitaire[2] aussi bien pour le patient, qui est au cœur du dispositif, que pour nos entreprises, déjà exsangues financièrement. Forte de ses 50 000 ambulanciers salariés, la profession est déterminée à ne pas laisser le patient en danger », affirme Bernard Boccard, Président de la CNSA.

 

Les chiffres-clés du Transport Sanitaire

– 5 200 sociétés d’ambulances en France
– 50 000 salariés : 95% en CDI, 40% de femmes, 100% d’emplois non délocalisables
– 33 millions de transports chaque année, dont 14 millions en ambulances

 

A propos de la CNSA

La CNSA (Chambre Nationale des Services d’Ambulances) fondée en 1937, dont le siège est à Paris, forte de 1200 entreprises adhérentes au travers des syndicats départementaux affiliés à la chambre et répartie sur l’ensemble du territoire national (en métropole, Martinique, Guadeloupe, Réunion et Guyane), est l’organisation professionnelle la plus représentative des services d’ambulances. Pour en savoir plus : www.cnsa-ambulances.com

 

Contacts presse :

Ariel Ditchi
T : 01 56 69 75 91   / 06 59 34 40 94
Email : ariel.ditchi@edelman.com

Ndeye Mane Sall
T : 01 56 69 75 40
Email : ndeyemane.sall@edelman.com

 

 

 

 

 

 

 

[1] La CNSA fédère plus de 1 200 entreprises adhérentes

[2] A noter notamment : Manifestations « Tour de France » entre octobre et décembre 2013 pour demander l’annulation de l’augmentation de la TVA sur le transport sanitaire / Mobilisation devant l’Elysée le 18 juin 2014 et dans toute la France le 19 juin 2014. Les représentants de la profession n’ont jamais été reçu par la Ministre de la Santé en 2 ans et demi, malgré de nombreuses demandes.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share