Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Pour SOS Hépatites Fédération, « l’Assurance maladie est prise en otage » pour l’Hépatite C (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Hépatite C : L’assurance maladie prise en otage

Changeons les modalités de fixation du prix des médicaments

 Depuis de nombreux mois nos associations et collectifs se mobilisent pour alerter les autorités  des enjeux autour du prix des nouveaux traitements contre l’hépatite C et particulièrement  du sofosbuvir commercialisé par le laboratoire Gilead.

Le gouvernement prend conscience de la lourde menace que fait peser le prix de vente des nouveaux traitements sur notre système solidaire de santé.  Le projet de loi de financement de la sécurité sociale présenté lundi 29 septembre prévoit de mettre en place un mécanisme de contribution de l’industrie pharmaceutique aux dépenses de santé – déclenché au-delà d’un plafond de chiffre d’affaires annuel – qui doit permettre d’atténuer l’impact financier de l’usage de ces nouveaux traitements.

Selon les prétentions actuelles du  laboratoire Gilead, la sécurité sociale risque cependant de débourser  près d’un milliard d’euros pour le sofosbuvir seul. Nous devrions donc  accepter un prix aussi exorbitant qu’injustifié destiné à rentabiliser une opération financière privée alors que  l’ensemble des conditions pour autoriser la production  immédiate d’un générique  par l’émission d’une licence d’office sont aujourd’hui réunies. 

La question  de l’impact du prix des médicaments sur l’accès aux soins  reste donc  entière, la mécanique de fixation des prix étant opaque, les autres pathologies dont le coût des traitements met également en péril notre système de santé solidaire sont mises à l’écart.

La sauvegarde de l’assurance maladie nécessite plus qu’une mesure dont il est difficile d’évaluer les effets collatéraux potentiellement dommageables pour les malades et visiblement destinée à apaiser les foudres de l’opinion face à l’appétit des laboratoires.

Nous, associations de malades, représentants des usagers, soignants,  appelons la Ministre à saisir l’opportunité historique d’enclencher une réforme  structurelle des modalités de fixation des prix, permettant de garantir l’accès aux soins pour tous. La prochaine loi de santé lui donne l’opportunité de s’engager publiquement en ce sens.

> Contacts :

Michel Bonjour, Président de SOS Hépatites Fédération –   06 84 29 00 95

Emmanuelle Hau/Aurélie Defretin, Médecins du Monde –  01 44 92 14 31 /13 81 – 06 09 17 35 59

Yann Mazens, TRT-5 –  06 46 10 09 51

Signataires :

Actions Traitements, Act Up Paris, Act Up Sud-Ouest, Aides, ASUD, CHV, CISS (Collectif interassociatif sur la santé), Comede, Médecins du Monde, Dessine-moi un Mouton, Nova Dona, SIS association, Sol En Si,  SOS Hépatites Fédération, TRT-5

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share