Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Projet de loi de santé : les orthophonistes exigent d’être reçus par la ministre de la Santé » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Projet de loi de santé : concertation ou confrontation? Les orthophonistes exigent d’être reçus par la ministre de la Santé 

Suite aux propos récents de Mme Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, la Fédération Nationale des Orthophonistes souhaite expressément être reçue dans le cadre des concertations liées au projet de loi de santé.

Mme Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes a déclaré fin novembre qu’elle souhaitait rouvrir les concertations concernant le projet de loi de santé qui devrait être discuté au premier semestre 2015 par le Parlement. « Je vais rencontrer à nouveau l’ensemble des acteurs concernés d’ici la mi-décembre et poursuivre la concertation déjà engagée « , a déclaré la ministre dans un entretien au Figaro.

A l’heure actuelle, et malgré des demandes réitérées auprès de son secrétariat et auprès de ses conseillers, Mme Touraine n’a toujours pas accepté de recevoir la FNO.

La FNO ne peut que constater le décalage flagrant entre les dires de la ministre de poursuivre des concertations et l’absence de réponses à nos demandes de rendez-vous.

De nombreux articles du projet de loi de santé constituent un blocage pour les syndicats médicaux et paramédicaux.

Entre déceptions, comme dans le domaine de la prévention, et inquiétudes, notamment concernant le traitement très régionalisé des contractualisations ou les actes de coordination entre professionnels de santé, la FNO souhaite vivement pouvoir faire entendre ses désaccords ainsi que ses propositions. Les orthophonistes, très attachés à leur convention et au système paritaire de négociation sont choqués par certaines propositions inscrites dans le projet de loi, auxquelles ils s’opposeront fermement si elles n’étaient pas retirées.

La FNO, seul syndicat représentatif des orthophonistes, est très attachée à un système de santé assurant un accès aux soins égal pour tous et refuse que la santé puisse être considérée comme une marchandise.

Les orthophonistes ne resteront pas en dehors de la concertation pour l’avenir de notre système de soins !

La Fédération Nationale des Orthophonistes exige d’être reçue par Mme la ministre !

> Contact : Fédération Nationale des Orthophonistes
Christophe Rives
145 boulevard de Magenta
75010 Paris
contact@fno.fr
06 86 76 05 89

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share