Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Révolution dans la chirurgie orthopédique : La fin des saignements au bloc opératoire ! » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

C’est inédit en France. À la Clinique du Ter à Lorient, le Dr Stefan Procyk, chirurgien orthopédique spécialisé dans la pose de prothèse de genou et de hanche, utilise depuis quelques semaines la transcollation. Une technique révolutionnaire qui permet de stopper les saignements pendant les procédures chirurgicales sans aucune agression du corps humain.

Jusqu’à présent, pour arrêter les saignements, les chirurgiens utilisaient un bistouri électrique qui endommageait les tissus en les échauffant à 300°C. Cela entraînait des lésions tissulaires.

Avec la transcollation, c’est différent. Grâce à la radiofréquence et au flux continu de solution saline, la transcollation colle les parois des vaisseaux de façon étanche, solide et durable. On obtient ainsi un arrêt des saignements efficace sans aucune brûlure thermique. Les tissus sont alors préservés, le champ visuel est amélioré pendant l’opération, la cicatrisation s’accélère et le recours aux antalgiques postopératoires diminue. 

Des avantages indéniables

Avec cette nouvelle technique, « le patient a beaucoup moins mal, explique le Dr Procyk. Il n’y a ni brûlure, ni inflammation. Et les pertes sanguines sont beaucoup moins importantes comme les éventuelles transfusions. » On estime que la transcollation permet de diminuer de 40 % les pertes sanguines et de 73 % les transfusions. « Cette diminution significative des transfusions élimine les éventuelles complications et les coûts inhérents. On l’oublie souvent mais le sang a un prix. En moyenne, il faut compter 400 € pour une poche de sang » précise le Dr Procyk.

Autre avantage de taille : la durée d’hospitalisation est beaucoup plus courte. Un patient ainsi opéré peut envisager, en toute sécurité, une sortie au bout de 3 jours, contre 6 ou 7 jours avec une chirurgie plus conventionnelle.

À ce jour, une quarantaine de patients a déjà été opérée par transcollation à la Clinique du Ter. Les résultats sont excellents. La récupération fonctionnelle est beaucoup plus rapide. Selon le Dr Procyk : « Dès le deuxième jour, les patients se lèvent de leur chaise, sans l’aide des accoudoirs, sans appréhension. Ils déambulent facilement avec une seule canne ». Forte de ces résultats, la direction de la Clinique du Ter a déposé un dossier à l’Agence Régionale de Santé (ARS). Le but est d’obtenir une reconnaissance de l’ARS pour cette nouvelle technique.

En France, cette approche n’a encore jamais été utilisée, en dehors de quelques centres de chirurgie du rachis. Aux Etats-Unis, ce procédé est employé depuis 4 ans. « Cette technique suppose un réapprentissage du geste chirurgical qui entre dans un cadre éthique du respect de l’être humain et de la préservation de son intégrité physique » conclut le Dr Procyk.

Contacts :

Bruno Gat
Directeur de la clinique du Ter
bgat@groupe-vitalia.com
02 97 88 25 14

Laetitia Pinheiro
Chargée de communication
lpinheiro@groupe-vitalia.com
06 42 15 70 28

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share