Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Prévention des risques psycho-sociaux : l’ARS Bretagne soutient les établissements sanitaires » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

L’ARS Bretagne a récemment publié le résultat de son appel à projets « Prévention des risques psycho-sociaux en établissements sanitaires ». Elle a donc attribué 618 779 euros répartis entre 25 dossiers concernant 48 établissements. L’ARS Bretagne marque ainsi sa volonté d’accompagner les établissements hospitaliers dans l’élaboration et la mise en oeuvre de leur plan d’évaluation et de prévention des risques psycho-sociaux. L’initiative réaffirme aussi son attachement à de bonnes conditions de travail en établissement : elles constituent un enjeu essentiel pour la santé et le bien être des agents, donc pour la qualité du service rendu aux usagers.

Réduire les risques psycho-sociaux pour améliorer la qualité de service

Dans le cadre des Contrats Locaux d’Amélioration des Conditions de Travail (CLACT), l’ARS Bretagne a lancé en 2014, un appel à projets « Prévention des risques psycho-sociaux en établissements sanitaires ». Elle favorise ainsi la mise en oeuvre de démarches de prévention des risques psychosociaux dans les établissements de santé. Le dispositif valorise plus particulièrement les actions innovantes, adaptées et participatives. Un tel appel à projets donne, à l’échelle de la région, une véritable impulsion à la thématique.

Plus concrètement, l’appel à projets CLACT « Prévention des risques psycho-sociaux en établissements sanitaires » propose un accompagnement sur deux volets :

 l’élaboration d’un diagnostic approfondi de l’état des risques psychosociaux existants au sein de l’établissement ;
 l’appui financier au déploiement du plan d’actions issu d’un diagnostic réalisé.

Après étude des différents dossiers de candidature, l’ARS Bretagne a octroyé 618 779 euros pour les 25 dossiers reçus dont certains mutualisés et représentant ainsi 48 établissements. L’Agence a, en effet, incité les établissements à déposer des candidatures conjointes dans un souci d’optimisation de l’utilisation des crédits et de renforcement des coopérations hospitalières.

Quelques exemples…

Les initiatives ainsi financées (ou co-financées) concernent :

 la réalisation de diagnostics sur les risques psycho-sociaux ;
 la formation de personnels à la question du repérage et de la prévention des risques psycho-sociaux ;
 la mise en place de séances de sophrologie ;
 la mise en place de groupes de réflexions éthiques…

Communique de presse

Contact Presse :

ARS Bretagne – Pôle communication
Aurélien Robert – Chargé de communication
02 22 06 72 64 – aurelien.robert@ars.sante.fr

PJ

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share