Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Projet de loi de santé : la FHP réaffirme sa solidarité entière avec les médecins libéraux » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share
La Fédération de l’’hospitalisation privée (FHP) réaffirme sa solidarité entière avec les médecins libéraux dans leur combat contre le projet de loi de santé. Les avancées qu’’elle a déjà obtenues de son côté impactent aussi favorablement les médecins.
«  Les avancées que nous avons obtenues au cours des dernières semaines par rapport au texte initial bénéficient également aux médecins libéraux, et notamment aux 42.000 médecins qui exercent dans nos établissements. Nos deux secteurs sont intimement liés. Nous défendons les mêmes valeurs. Nous menons un combat commun pour le maintien en France d’une médecine libérale d’excellence et de la liberté de choix des patients : choix de leur médecin, choix de leur établissement privé ou public », déclare Lamine Gharbi, président de la FHP, qui regroupe quelque 1.000 cliniques et hôpitaux privés.

La FHP a estimé que les discussions des dernières semaines avec le ministère avaient apporté des avancées suffisamment significatives pour lever son mouvement. Toutefois, tout n’est pas réglé et la fédération n’abandonne pas son opposition aux dispositions les plus anti-libérales du projet de loi de santé. Mais elle privilégie la voie du dialogue et de la concertation dans la fenêtre de temps qui s’ouvre d’ici au printemps. La FHP restera vigilante et déterminée durant cette période.

Elle déplore que la concertation réclamée par les professionnels n’ait pu être engagée depuis des mois. A cet égard, la FHP regrette le peu de contact entre les syndicats médicaux et le ministère, contrairement à ce que celui-ci avance.

La FHP préconise la voie d’un vrai dialogue avec les libéraux et invite le gouvernement à entendre leurs inquiétudes sur des points fondamentaux du projet de loi de santé qui suscitent une forte opposition : le service territorial de santé au public, la question du tiers payant généralisé, etc.

« Sur un autre point de leurs préoccupations, celui du volet accessibilité financière du futur service public hospitalier, qui nous préoccupe directement et qui impacte aussi les médecins, nous avons réclamé la mise en place d’un groupe de concertation entre le ministère et la FHP. Nous l’avons obtenu et nous avons insisté tout particulièrement pour que les médecins libéraux et le Conseil national de l’Ordre des médecins en fassent également partie. C’est normal puisqu’ils sont concernés au premier chef. Nous ne faisons rien dans le dos de quiconque », rappelle le président de la fédération.

La FHP réaffirme que les revendications des médecins libéraux sont légitimes et leur apporte son soutien. Le report de l’examen du projet de loi au Parlement laisse tout le temps pour reprendre une concertation réelle et sérieuse.

A propos de la FHP

La FHP regroupe 1000 cliniques et hôpitaux privés qui assurent chaque année la prise en charge de 8,5 millions de patients. 154 000 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) travaillent dans les établissements de santé privés et plus de 42 000 médecins y exercent. Les cliniques et hôpitaux privés prennent en charge :

54% des interventions chirurgicales
près de 66 % de la chirurgie ambulatoire
2,3 millions de passages dans 130 services d’urgences
Un accouchement sur quatre
Près d’un tiers des soins de suite et de réadaptation
Plus de 17% des hospitalisations psychiatriques
15% de l’activité d’Hospitalisation à domicile (HAD).

Contacts presse :

FHP                                                                BRIDGE COMMUNICATION
Christine Auberton                                                        Francis Temman
Directrice de la Communication                              Relations médias
06 87 72 75 01 / 01 53 83 56 56                                06 50 92 21 56
christine.auberton@fhp.fr                                        francis.temman@bridge-communication.com

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share