Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Honoraire à la boîte : Arrêtons l’hypocrisie ! » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

L’avenant signé en 2014 avec l’assurance maladie engage la profession pour 3 ans et dans la même période le ministère annonce un plan de baisse de prix du médicament de 3,5 milliards d’euros. La FSPF en signant seule cet accord fait accepter, en catimini, ce plan « d’économie-médicament » d’une ampleur jamais connue à tous les pharmaciens.

Déjà de nombreux confrères ont envoyé la lettre jointe en annexe au directeur de l’UNCAM pour engager une vraie réforme du mode de rémunération des pharmaciens avec les 3 syndicats.

Le nombre de courriers envoyés sera déterminant, mobilisez-vous comme vous l’avez fait le 30 septembre !

Au 1er janvier 2015, la marge des pharmacies baisse pour tous les médicaments dont le prix fabricant est supérieur à 10 euros,
Au 1er janvier 2016, la marge des pharmacies baissera pour tous les médicaments dont le prix fabricant est supérieur à 1.81 euros soit 89 % des références.

Ces baisses de marge sur les médicaments servent à financer l’honoraire à la boite.

En réalité la marge ne sera augmentée que sur le paracétamol et l’homéopathie, et les laboratoires manœuvrent déjà pour augmenter le nombre de comprimés par boîte et diminuer d’autant l’honoraire du pharmacien.

Vous mesurez maintenant les conséquences et les risques de cette mauvaise réforme :
– L’honoraire à la boîte n’est pas inclus dans le prix du médicament et le calcul de marge.
Il est séparé du prix de la boîte y compris sur le ticket vitale au dos de l’ordonnance.
– La concurrence sur les médicaments à prix encadré sans prescription médicale est devenue une réalité et cela ne fait que commencer.
– Ce pseudo-honoraire à la boîte ne nous protège pas des baisses de prix dont le rythme va s’accélérer et entrainer des baisses de marge supplémentaires.

Nous vous proposons ci-joint un courrier à adresser au directeur de l’UNCAM avec copie à l’USPO.

Les pharmaciens ne veulent plus être les contributeurs passifs des plans d’économies !

Faites-vous entendre comme vous l’avez fait le 30 septembre. Envoyez votre courrier rapidement. Débutez l’année 2015 par une action d’envergure en dénonçant cet accord.

Au nom de l’USPO, je vous présente tous mes vœux pour cette nouvelle année.

Gilles Bonnefond, Président de l’USPO

> Communiqué et courrier : Communique USPO 7 janvier 2015

PJ

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share