Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Comité de sélection des DH : « après un été caniculaire, surchauffe automnale en perspective ! » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Le comité de sélection des DH se réunit ce jeudi matin pour les agréments aux emplois fonctionnels et la sélection des candidats sur les emplois de DH des établissements suivants : CH Le Havre, SG HCL, CH Mulhouse, CH Arras, CH Avignon, CH Carcassonne, DGA CHU Amiens, CH Béthune, CH Chauny, DGA CHU Dijon, CHD Fleury-les-Aubrais, CH Laon, CH Lavaur, Adjt AP-HP (2 postes), HAD AP-HP, CH Pau, CHI Poissy, CH Pontoise, CH Troyes, CH Agen, DGA CHU Nice, DGA Rennes, CH Brioude, CH Craon, CH Erstein, CH Figeac, CHD La Candélie, CH La Roche sur Foron, CHS Moisselles, CH Tréguier. Le CH-FO se tient à la disposition des candidats-tes pour les accompagner dans leurs démarches, s’ils-elles le souhaitent. Concernant les agréments aux emplois fonctionnels, le CH-FO a rappelé au CNG sa demande récurrente de disposer d’un état du vivier des collègues déjà agréés.

La déclaration liminaire du CH-FO a porté sur les points suivants.

Nombreuses remontées de tensions suite à la déclinaison opérationnelle du plan triennal, versus EPRD 2015.

Le CH-FO dénonce les éléments de langage anesthésiants, fausse barbe d’une réalité dominée par un contexte de réductions des effectifs.

Pas de suppression de postes dans le discours ministériel mais dans les faits, +1,5% sur les dépenses de personnel, activités nouvelles comprises… Pour le CH-FO, cela revient de facto à supprimer des postes sur les activités « en reconduction » ! La FHF invite les directeurs et présidents de CME à s’opposer « aux injonctions de fermetures de lits dictées par des considérations comptables et technocratiques, contraires à l’intérêt général et aux valeurs de service public »…

La loi de santé et configuration des GHT.

Si les quelques fuites organisées qui circulent devaient se confirmer (à savoir à terme 1 GHT/département) quel intérêt à constituer des AP départementales ?

Pour l’instant, le silence est de mise. Le CH-FO a demandé à ce qu’une présentation exhaustive des projets de GHT en cours sur l’ensemble du territoire soit faite aux organisations syndicales de directeurs.

La mise en œuvre du GRAF et de l’échelon spécial.

Le CH-FO déplore que, ce qui aurait pu constituer une réelle avancée soit pour certains, synonyme de frustration alors même qu’ils ne peuvent bénéficier des effets pécuniaires. A cet égard, le CH-FO a évoqué la situation des collègues sur Emplois Fonctionnels de groupe III qui ont bénéficié virtuellement seulement de l’échelon spécial.

Du coup, le CH-FO a réinterrogé le ministère sur le retour des projets de textes relatifs au rebornage des 3 groupes d’Emplois Fonctionnels et leur date de mise en œuvre effective.

Le CH-FO a demandé au CNG d’être plus explicite sur ces situations dans la « Foire Aux Questions » qui sera mise en ligne sur le site web du CNG, en complément des notes d’informations sur les Tableaux d’Avancement du GRAF et de l’échelon spécial pour 2016.

Il est indispensable que des précisions soient rapidement données non seulement sur la parution des textes relatifs aux nouveaux bornages indiciaires mais aussi sur la rétroactivité ou non de ces « rebornages ».

Si rien n’est fait dans ce sens rapidement, cela voudra dire qu’après plusieurs années de retard d’application du GRAF et de l’échelon spécial à la FPH (par rapport à la FPE), une partie de ceux qui auraient pu en bénéficier dès le 1er janvier 2015 vont encore perdre un an…

Enfin, le CH-FO a réitéré sa demande (partagée par les autres OS) à ce que les mesures de simplification du dispositif GRAF et surtout de l’échelon spécial applicable désormais à la FPE puisse être transposées au plus vite à la FPH au risque sinon que s’ajoutent aux wagons de retard des trains entiers…

La campagne d’évaluation de 2015.

Et ça continue ! Le CH-FO a évoqué des dévoiements répétés de la procédure dans certains établissements ou régions, notamment la curieuse consigne de la Direction Générale de l’AP-HP, visant à limiter la progression de la part R. Ces mesures sont d’autant plus surprenantes qu’il n’existe aucun système de régulation, voire de corrections des inégalités régionales ayant été discutées et validées au niveau national.

Cela pose une fois de plus cette année la question de l’absence de référence à un barème national (demandé par le CH-FO) et de lisibilité sur les évolutions du bilan de la campagne précédente qui pourraient servir de repères pour la campagne actuelle mais dont les données ne seront connues qu’en décembre prochain, à savoir après la clôture de la campagne en cours !

La recherche de postes à offrir aux EDH 2014/2016.

Comme à l’accoutumé, celle-ci relève du « casse-tête chinois » ! Que se passe-t-il donc dans les établissements alors même que tour de mutation après tour de mutation, l’on constate qu’une proportion non négligeable de postes n’est pas pourvue ?!

Par ailleurs le CH-FO s’étonne de la liste des postes proposés aux ED3S dont un quart correspond à des postes de DH adjoints. Encore une fois cela pose la question de l’avenir de ces deux statuts et de leur comparabilité.

Le CH-FO encourage les chefs d’établissement à faire remonter leurs besoins et les vacances de postes dont ils auraient connaissance, auprès du CNG et des « délégués nationaux d’affectation » de la promotion.

Le CH-FO défend le Service Public Hospitalier et les intérêts des directeurs et cadres hospitaliers.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share