Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV) se félicite de l’interdiction des cabines de bronzage (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« Dans le cadre de l’examen du projet de loi santé, le Sénat a décidé l’interdiction des cabines de bronzage à UV pour leur dangerosité, et ce, contre l’avis du gouvernement.
Le SNDV attend de la part des Députés la même prise de conscience de ce problème de santé publique et que leur vote s’exprime de manière responsable devant ce risque qui a un coût en vie et qui impacte le budget de la santé.

Mettant en avant les risques sanitaires liés à cette activité, le SNDV demande depuis plusieurs années, au travers d’actions de sensibilisation de la population comme la Journée de Prévention et de Dépistage des cancers de la peau, que les pouvoirs publics prennent les mesures nécessaires.
L’exposition aux UV artificiels a été reconnue comme l’une des principales causes de la forte augmentation des cancers cutanés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui déconseille l’utilisation des cabines de bronzage depuis 2003. Des pays comme l’Australie et le Brésil ont déjà pris des mesures d’interdiction.

Ces risques sont scientifiquement établis par le Centre international de recherche sur le cancer, « les cancers de la peau ont plus que doublé en dix ans ».
Les cancers cutanés représentent la première cause de cancer.

En France, le nombre de mélanomes a triplé entre 1980 et 2005 : ces chiffres le placent au 9ème rang des cancers les plus fréquents, quels que soient l’âge et le sexe.
Le SNDV en appelle à la responsabilité de nos représentants nationaux ».

Contact presse : Brigitte Jaillard – 06 10 15 12 33

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share