Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Journée Mondiale de la Sclérodermie, Réunion d’information (Marseille)

Imprimer la liste
Share

A l’occasion de la journée mondiale de la sclérodermie, une réunion d’information pour les patients se déroulera le vendredi 25 septembre de 13h30 à 18h00 à l’hôpital Nord (amphithéâtre du pavillon Etoile). Cet événement est organisé par le Centre de Compétence des maladies auto-immunes de l’AP-HM, le Pôle de Médecine Interne Nord Centre, le Service de Chirurgie Plastique et Réparatrice et le Laboratoire de Thérapie Cellulaire.

Au programme : rencontre patients/médecins/chercheurs, résumé des avancées de la recherche, études en cours et futures, innovation thérapeutique, éducation thérapeutique.

La sclérodermie systémique est une maladie auto-immune rare caractérisée par une altération du réseau micro-vasculaire et une fibrose cutanée et viscérale. La sclérose (enraidissement) de la peau est très évocatrice de cette maladie (sclérodermie vient de « sclérose » du « derme »), de même que le syndrome de Raynaud (crise vasomotrice des extrémités). L’atteinte des mains et du visage est quasi constante dans cette maladie, source de handicap pour les patients dans leur vie quotidienne et professionnelle.
Des mesures de protection du froid, l’hydratation de la peau et de la kinésithérapie sont proposées mais ont un impact limité. Certains médicaments existent mais ne permettent pas de prévenir le handicap des patients, et peuvent être mal tolérés. Il existe donc un intérêt majeur à développer une thérapie innovante pour les mains et le visage des patients souffrant de sclérodermie.

Les équipes de l’AP-HM sur une piste prometteuse

La thérapie cellulaire permet de « réparer » le corps humain en remplaçant des cellules disparues ou des organes déficients par des cellules saines.

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille est en pointe dans le développement de cette thérapie, avec des résultats prometteurs dans le traitement de la sclérodermie via l’injection de cellules régénératives contenues dans le tissu adipeux. Une équipe de l’AP-HM rassemblant la médecine interne (Pr. Brigitte GRANEL), la chirurgie plastique et réparatrice (Pr. Guy MAGALON) et le laboratoire de thérapie cellulaire (Pr. Florence SABATIER, Julie VERAN) a mené deux études cliniques montrant la faisabilité et l’amélioration fonctionnelle des mains et du visage des patients souffrant de sclérodermie en utilisant le tissu adipeux comme source thérapeutique. La réinjection du tissu adipeux d’origine autologue ou des cellules de la fraction vasculaire stromale (FVS) extraites de ce tissu adipeux est ainsi une nouvelle voie thérapeutique prometteuse dans la sclérodermie systémique. Un essai clinique évaluant l’efficacité des cellules de la FVS  dans les doigts de patients souffrant de sclérodermie avec un handicap de la main persistant malgré les traitements conventionnels est en cours en France (cinq CHU) sous la direction de l’AP-HM et va démarrer aux Etats-Unis. Ces études pourraient permettre de confirmer l’efficacité de cette thérapie cellulaire dans le handicap des mains des patients.

 

Contact presse :

Responsable du Service
Communication et Culture

Tel : 04 91 38 20 22 / 07 77 90 43 88
caroline.peragut@ap-hm.fr

www.ap-hm.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share