Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

À propos du maintien ou de la levée de l’obligation vaccinale : « Le concept d’obligation vaccinale est-il désuet? Faut-il l’abandonner ? » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

En France, trois vaccins relèvent encore d’un régime obligatoire : ce sont les vaccins contre le tétanos, la diphtérie et la poliomyélite. Avec le temps, cette situation est devenue paradoxale puisque les trois maladies ciblées par la vaccination obligatoire ne sont plus à l’avant-scène des risques infectieux encourus par la population française alors que d’autres maladies infectieuses dont l’impact en santé publique est considérable (coqueluche, hépatite B, rougeole, rubéole, oreillons, infections invasives à méningocoque ou à Haemophilus influenzae de type b,…) ne font l’objet que de recommandations vaccinales. En outre, les vaccins disponibles sur le marché pour l’immunisation des enfants sont des formulations combinées qui associent des valences obligatoires et des valences recommandées. Un tel paradoxe rend le calendrier vaccinal difficile à comprendre par le grand public, difficile à appliquer par les médecins et difficile à justifier par les autorités de santé [1,2]. Ces dispositions devraient donc être modifiées.

> Suite du communiqué de presse

Contact presse :
Nicole Priollaud
Chargée de la communication
Académies nationale de médecine
06 09 48 50 38
presse@inpes.sante.fr

PJ

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share