Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Journée mondiale de lutte contre le sida : « Séropositifs… les députés français vous préfèrent toujours cachés ou invisibles ! » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

AIDES et ELCS, par les voix de leurs présidents respectifs, Aurélien Beaucamp et Jean-Luc Romero, dénoncent l’attitude discriminatoire des parlementaires français qui, lors de l’examen de la loi de Santé en séance le vendredi 27 novembre, sont revenus sur la levée de l’interdiction d’apporter des soins de conservation sur les personnes décédées séropositives.

« Oui, plus de 30 ans après la découverte du virus, les députés français en sont encore là : à préférer des personnes séropositives -même mortes – cachées et invisibles !

Les raisons de ce revirement ? Obscures. En fait, tout simplement les députés vont à l’encontre des recommandations du Haut Conseil à la santé publique, de l’Inspection générale des affaires sociales, du Conseil national du sida, du Défenseurs de droits… autant d’institutions qui ont demandé la levée de cette interdiction jugeant qu’il fallait que les thanatopracteurs puissent exercer dans des conditions correctes dans des lieux adaptés à leurs pratiques. Il fallait donc, en toute logique, interdire des soins de conservation faits au domicile dans de mauvaises conditions sanitaires. Par ce revirement, les députés mettent en danger, en toute connaissance de cause, la sécurité et la bonne santé des thanatopracteurs !

Aurélien Beaucamp, Président de AIDES et Jean-Luc Romero, Président d’ELCS, dénoncent vivement l’aveuglement et l’archaïsme dont font preuve les parlementaires ayant voté cet amendement. Alors que la loi de santé doit passer une dernière fois devant le Sénat, ils appellent l’ensemble des sénateurs à un peu plus de sagesse et de rationalité en suivant les recommandations des experts en santé publique. Un peu plus de respect de l’humain et de la santé publique ! » 

Contact presse:

AIDES : 06 10 41 23 86
ELCS : 06 20 99 69 30

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share