Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« La Révolution de la Longévité ? », Séminaire scientifique (Paris)

Imprimer la liste
Share

Ce séminaire scientifique international, qui vise à partager les défis et perspectives de la longévité dans nos sociétés, a lieu le vendredi 11 décembre 2015, de 13h45 à 17h30 au siège de AXA, 25 avenue Matignon – 75008 Paris.

Vieillir en bonne santé, nouvelles technologies, biodémographie, économie,… les défis liés à longévité sont en train d’évoluer de manière significative et auront un impact majeur sur nos sociétés. Dans ce cadre, l’approche actuelle sur la longévité, basée essentiellement sur les données historiques, ne suffit plus à sa compréhension et à l’anticipation des risques et opportunités afférents.

Le département AXA Group Risk Management, en partenariat avec le Fonds AXA pour la Recherche, vous ouvrent les portes de leur après-midi scientifique dédié aux enjeux de longévité. Ce rendez-vous inédit réunira aux côtés des experts AXA, une vingtaine de chercheurs parmi les plus grands spécialistes internationaux de la longévité, qui viendront débattre de ces évolutions.

Parmi les intervenants :

•Pour ouvrir la session, Jean-Marie ROBINE, chercheur à INSERM et pilote du projet « 5-COOP, Projet quatrième âge dans cinq pays ». Etabli à partir d’enquêtes conduites sur des échantillons de centenaires originaires de cinq pays, le but du projet est de mieux comprendre la longévité afin de pouvoir anticiper le volume et l’état de santé de ce « quatrième âge » dans les prochaines décennies.  http://bit.ly/1OPNiwC

•Sur les enjeux du bien vieillir, Carol JAGGER, porteuse de la Chaire sur la Longévité et le Bien-Vieillir au sein de la Newcastle University. Elle étudie les multiples facteurs qui contribuent à une vieillesse réussie : attitudes envers la vie, facteurs socio-économiques, régimes alimentaires, exercices physiques, etc. À travers l’étude « Newcastle 85 ans et plus », Carol Jagger montre qu’à un âge avancé, on peut développer jusqu’à quatre ou cinq maladies tout en continuant à mener une vie indépendante et socialement très active. http://bit.ly/1QaBmsm

•Sur le lien entre longévité et technologies, Abdul BARAKAT, porteur de la Chaire AXA en ingénierie cellulaire cardiovasculaire à l’Ecole Polytechnique. En utilisant des outils d’ingénierie moderne en biologie cellulaire, Abdul Barakat offre de nouvelles perspectives pour limiter les risques de maladies cardiovasculaires. http://bit.ly/1NFqk87

•Sur la biodémographie, Jay OLSHANSKY, chercheur associé au Centre sur le vieillissement de l’Université de Chicago.  http://bit.ly/1NR4W67

•Sur les déterminants de la longévité, Tom KIRKWOOD, Directeur de l’Institute for Ageing and Health (Newcastle University). Il développe la thèse selon laquelle le corps n’est pas programmé pour vieillir et mourir, mais pour survivre. Le vieillissement serait alors causé par une accumulation de dommages. http://bit.ly/1lo218o

Le Fonds AXA pour la Recherche est l’initiative mondiale de mécénat scientifique du groupe AXA, qui soutient la recherche académique sur les risques.

Parmi les 449 initiatives appuyées par AXA depuis 2008, 49 projets de recherche dans 16 pays concernent la longévité et ses enjeux, pour un montant total de l’ordre de 21 millions d’euros.

Les débats seront exclusivement en anglais.

 

Contact presse :

Jennyfer Chrétien – Tél. : +33 1 56 03 13 31 ; E–mail : jennyfer.chretien@bm.com

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share