Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Déserts médicaux : « La convention entend-elle enfin les aspirations des jeunes médecins ? » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Le Syndicat National de Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) suit attentivement les mesures concernant la démographie prises dans le cadre de la convention médicale.

Rappelons que l’avenant 20 à la convention de 2005 avait mis en place une première option démographie, que le SNJMG trouvait suffisamment peu pertinente pour que l’on puisse prédire, dès son instauration, son faible impact en matière d’installation.

Suite à cet échec, la convention médicale de 2011 avait proposé une nouvelle option démographie « révisée » associée à une option solidarité territoriale pour faciliter les remplacements des médecins en zones déficitaires par d’autres médecins installés. Malgré les améliorations apportées, le SNJMG avait, à nouveau, déploré que la convention se borne à traiter le problème de la démographie médicale par l’octroi conditionnel de compléments de rémunération tardifs dans le temps et liés au nombre d’actes effectués – ce qui est problématique puis non pertinent lors d’une création de cabinet .

Pour la nouvelle convention comme pour les précédentes, le SNJMG rappelle que les problèmes de démographie des médecins généralistes nécessitent des réponses multiples, et propose donc, plutôt que l’adoption de solutions isolées sans réelle vision d’ensemble, la mise en place d’un ensemble de mesures coordonnées concernant différents dossiers conventionnels.

Ces mesures doivent concerner l’aide à l’installation à proprement parler mais aussi l’amélioration de l’attractivité de la profession :
– amélioration de la couverture sociale des médecins conventionnés (incluant les médecins remplaçants) pour l’aligner sur ce que propose actuellement le contrat de Praticien Territorial de Médecine Générale (et en cohérence avec la mise en place d’une véritable couverture maternité, annoncée lors de la Grande Conférence de Santé le 11 février 2016),
– amélioration du statut conventionnel des médecins généralistes par rapport aux autres spécialistes avec l’accès (actuellement refusé) aux majorations tarifaires auxquelles ils peuvent légitimement prétendre,
– amélioration de l’accompagnement de l’installation des médecins par l’assurance maladie,
– création d’une aide financière à toute installation versée dès que des fonds sont engagés pour la préparer (ce forfait installation pourrait être modulé en fonction de différents critères dont en priorité le lieu d’exercice ; il bénéficierait du redéploiement des fonds destinés aux options démographie),
– création d’un véritable forfait « structure » (ce forfait serait indépendant du volume d’actes effectués et bénéficierait du redéploiement des fonds consacrés à la partie organisation du cabinet de l’actuelle Rémunération sur Objectifs de Santé Publique – ROSP),
– création (en sus du forfait « structure ») d’aides financières ou fiscales à l’emploi de personnel de secrétariat ou d’assistants sociaux, modulées en fonction du lieu d’exercice.

Lors de la réunion de négociations conventionnelles à laquelle il participait ce  mercredi 25 mai 2016, le SNJMG a apprécié plusieurs propositions allant dans le sens de ses attentes, dont :
– la confirmation de la mise en place d’une véritable couverture maternité,
– le projet de création d’une prévoyance conventionnelle du 15e au 90e jour d’arrêt maladie,
– le projet de versement d’une allocation forfaitaire dès la première année d’installation.

Enfin, tout en rappelant que l’enseignement de la Médecine Générale doit bénéficier de la même prise en charge par l’Etat que celui des autres spécialités, le SNJMG apprécie que l’Assurance Maladie accepte une valorisation de la maîtrise de stage pour les médecins s’engageant à accueillir des internes (mais il serait bien que cette valorisation concerne également l’accueil des externes).

Pour la suite des négociations, le SNJMG continuera à intervenir afin que la nouvelle convention médicale intègre totalement les problématiques de la démographie, participe à la revalorisation de la Médecine Générale, favorise l’investissement des médecins dans leur outil de travail et simplifie leurs taches administratives.

Contact presse : Dr Emilie FRELAT – Présidente – 06 19 90 26 57 – presidente@snjmg.org

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share