Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Déclaration politique des villes santé de l’OMS à l’adresse du congrès des maires (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« Nous, les 86 villes membres du Réseau Français des Villes-Santé de l’OMS, dans notre diversité, engagés en faveur de la santé de nos 12 millions d’habitants, nous sommes réunis à Aix-les-Bains le 31 mai 2016, autour des enjeux territoriaux de santé.

Nous affirmons que la santé, préoccupation majeure des Français, est une ressource nécessaire et essentielle pour grandir, apprendre, aimer, travailler, s’engager et vieillir dans les meilleures conditions. Nous affirmons également que la santé est une plus-value à la fois sociétale et économique permettant de remettre l’humain au coeur des politiques publiques.

Forts de notre expertise internationale à travers l’OMS, forts de nos liens avec la recherche et de notre ancrage local, nous affirmons que le coût d’une politique de santé est infiniment moins important que celui de son absence, et qu’elle produit des bénéfices pour l’ensemble de la population, et ce, à tous les niveaux.

Nous élus, maire adjoints, conseillers municipaux et vice-présidents délégués à la santé, ré- affirmons que la santé, droit fondamental et universel, doit être envisagée dans sa vision globale et positive, à travers les déterminants (environnements urbain, social, naturel, et économique) qui comptent pour 70% de l’état de santé d’un être humain. De plus, sans accès aux soins il ne peut y avoir de parcours de soin : nous rappelons ainsi notre engagement constant à réduire les inégalités sociales de santé. Sachant que l’échelon local est l’échelon de la citoyenneté et que l’élu local est le maillon indispensable à un dialogue entre habitants, associations, institutions (ARS, Hôpitaux, Education Nationale, etc..), et professionnels de santé, nous considérons que cet élu doit pouvoir interroger et relayer les politiques régionales et nationales.

Ainsi, nous rappelons que la santé ne peut pleinement se promouvoir qu’à travers une action locale.

C’est pour cela que nous nous considérons comme responsables de la santé et du bien-être des habitants de nos villes à travers l’ensemble de nos politiques publiques, et que nous agissons en cohérence et en transversalité pour améliorer leur santé sur le court terme comme sur le long terme.

Nous demandons donc à l’Assemblée des Maires de France de s’associer au réseau Français des villes santé de l’OMS afin d’obtenir de l’Etat français :

– Qu’à chaque fois qu’une politique publique est en projet, menée ou évaluée, ses effets positifs comme négatifs sur la santé soient pris en compte au même titre que les impacts écologiques et environnementaux.

– Que les moyens alloués à la promotion de la santé à travers la loi de modernisation de notre système de soins, qui affirme valoriser « la santé au-delà des soins », soient élevés à la hauteur de ses ambitions ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui.

– Que soit reconnue la compétence spécifique santé des villes et des intercommunalités, à travers leur action sur les déterminants de la santé et l’accès aux soins, et ce, afin de structurer une gouvernance locale et d’y allouer les moyens nécessaires. Pour ce faire nous demandons que les Contrats Locaux de Santé restent le cadre principal de mise en place de ces politiques partenariales et que des financements adéquats soient attribués pour permettre de mettre en œuvre des actions cohérentes et transversales dans la durée (ex : Ateliers Santé Ville). »

Contact : 02 99 02 29 64 / 02 99 02 26 06 – secretariat@villes-sante.com

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share