Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Sacrifice de la qualité des soins sur l’autel de l’Europe » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« Pour plaire à la Commission européenne, le gouvernement a supprimé dans son projet d’ordonnance l’obligation pour les ressortissants étrangers qui souhaitent obtenir une autorisation d’exercer en France, d’avoir suivi un cycle d’études post-secondaires.

Cette disposition a été reprise pour les professions suivantes :

Les masseurs-kinésithérapeutes Les pédicures-podologues
Les orthophonistes
Les orthoptistes
Les audioprothésistes
Les ergothérapeutes
Les psychomotriciens
Les techniciens de laboratoire médical
Les manipulateurs d’électroradiologie médicale Les opticiens-lunetiers.

Clairement, un ressortissant n’ayant pas le bac pourra prétendre à obtenir la qualification pour exercer l’une de ces professions.

Alors que ces dernières ont toutes augmenté leur niveau d’études en France et que le Premier Ministre, lors de la Grande conférence de la santé, prônait une généralisation de l’universitarisation, la question que l’on se pose est la suivante : jusqu’où ira la schizophrénie de l’Etat dans sa volonté de plaire à l’Europe au mépris de la qualité et de la sécurité des patients ?

Demain serez-vous soignés par des Bac moins cinq ?? »

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share