Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Bilan du Congrès du Synerpa sur le grand âge et le bien vieillir (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Lors de son 16ème Congrès national, les 2 et 3 juin à Montpellier, le SYNERPA a célébré ses 15 ans et confirmé son dynamisme en tant que 1ère Confédération du Parcours de la Personne âgée rassemblant les acteurs privés des Etablissements d’hébergement pour Personnes âgées dépendantes (EHPAD), des Résidences Services Seniors (RSS) et des Services à Domicile (SAD). Le SYNERPA a débattu, tout au long de ces 2 jours, des enjeux humains, économiques et sociétaux d’une bonne adaptation de la France à son vieillissement.

C’est à Montpellier que le SYNERPA a réuni, malgré les grèves et les intempéries, plus de 900 professionnels du Grand âge pour deux journées de Congrès ouvertes par Philippe Saurel, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole, et clôturées par Pascale Boistard, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie.
 
 Le SYNERPA, acteur clé du secteur
Dans un secteur partagé à parts égales entre opérateurs publics et privés, Jean-Alain Margarit, Président du SYNERPA, a rappelé le rôle clé du secteur privé en France :
« Notre Confédération SYNERPA représente 2 400 adhérents dans toute la France au service de plus de 185 000 personnes et employant près de 100 000 salariés. Depuis la création de SYNERPA RSS et SYNERPA Domicile en juin 2015, nous connaissons une augmentation de nos adhésions qui fait du SYNERPA un acteur incontournable. Notre travail sur la loi ASV en a été une preuve ».

Les Résidences Services et les Services à Domicile, une attente des seniors
Le Congrès a notamment porté sur les nouvelles générations de seniors et leurs attentes, en particulier en termes de Résidences Services Seniors et de Services à Domicile. Jean-Marie Fournet, Président de SYNERPA RSS, a souligné la pertinence de cette nouvelle forme d’habitat :
« Les RSS répondent aux exigences des seniors qui veulent un logement leur offrant facilité et sécurité avec des services adaptés. La reconnaissance légale des RSS de seconde génération par la loi ASV a été une étape indispensable pour notre développement. Les RSS doivent désormais bénéficier de facilités d’implantation dans les territoires où elles participent à la vitalité économique ».

Sur les Services à Domicile, l’enjeu a porté sur l’harmonisation et la tarification des services. En effet, entreprises publiques, privées et associations ne disposent pas dans tous les départements d’un barème unique de remboursement horaire.
Pour Damien Cacaret, Président de SYNERPA Domicile :
« Ce barème unique apporterait une vraie égalité entre les entreprises privées, publiques et les associations. Il permettrait de créer une équité de traitement entre tous les Services à Domicile. Le SYNERPA Domicile appelle à ce que tous les départements appliquent cette égalité pour permettre aux associations comme aux entreprises privées d’opérer dans les mêmes conditions sur tout le territoire ».

Les enjeux du secteur
Si l’année 2015 a été marquée par le vote de la loi ASV, le SYNERPA a souhaité rappeler lors de son Congrès que l’année 2016/2017 est tout aussi importante car ponctuée par :

·      Les concertations sur les décrets d’application de la loi ASV : une quinzaine à paraître tout au long de l’année 2016 sur des sujets aussi variés que la tarification des EHPAD, le consentement de la Personne âgée, les Résidences Services ou l’aide à domicile qui vont profondément revisiter le secteur du Grand âge.

·      La mise en place de la réforme territoriale qui impacte grandement les départements et les régions notamment pour les politiques « Personnes âgées et Autonomie » et la Silver Economie.

·      Le vote sur la Loi Travail qui, désormais vidée de sa substance, ne répond malheureusement plus aux besoins des entreprises du secteur du Grand âge alors qu’elles offrent pourtant un important potentiel de recrutement et de professionnalisation dans les années à venir.

·      La reconnaissance de la Silver Economie comme vecteur de croissance :
« Notre ambition est que le bien vieillir soit considéré comme une vraie question de société qui concerne chaque personne et toutes les personnes. C’est d’ailleurs le cas, nous sommes tous les visages du Grand âge, un jour ou l’autre… » souligne Florence Arnaiz-Maumé, Déléguée générale du SYNERPA. « Mais nous souhaitons également que la contribution socio-économique du secteur du Grand âge avec, entre autres, les créations d’emplois, la formation et les investissements qu’il génère, soit davantage reconnue, notamment dans le cadre des prochaines échéances présidentielles 2017/2022 ».

Une Confédération citoyenne
Se voulant « Confédération citoyenne », le SYNERPA a renouvelé pour la deuxième année consécutive son partenariat avec le Réseau des Banques Alimentaires. En 2015, plus de 5 tonnes de denrées ont été collectées, générant 12 000 repas supplémentaires.
Le SYNERPA a également lancé deux nouveaux partenariats :

·      SYNERPA & Génération « Voisins Solidaires », partenariat co-signé par Jean-Alain Margarit, Président du SYNERPA, Atanase Périfan, Président de Génération « Voisins Solidaires » et Pascale Boistard, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie.

·      L’opération Case de Santé de Saly pour la rénovation de cette structure au Sénégal.

 

Contact médias  : Karine MOHAMEDI – Chargée de la Communication – mohamedi@synerpa.fr / 01.40.47.75.20 / www.synerpa.fr – Twitter @SYNERPAcom

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share