Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Des grilles salariales inacceptables » à l’hôpital public (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« La première réunion sur les grilles salariales dans le cadre du groupe de travail sur l’attractivité des métiers de la rééducation à l’hôpital public, a finalement été avancée au vendredi 17 juin grâce à une forte mobilisation.

Lors de cette réunion, le ministère de la Santé n’a proposé qu’un nivellement par le bas de toutes les professions de la rééducation, quel que soit leur diplôme. Ainsi les orthophonistes, au diplôme master, se retrouvent à des grilles équivalant à un diplôme de licence !

Le ministère de la santé veut maintenir une situation inacceptable : la profession la plus féminisée de la fonction publique (à plus de 97%) resterait donc la profession dont les compétences et les études sont les plus dévalorisées.

La formation initiale universitaire des orthophonistes est passée à 4 ans en 1986 puis à 5 ans (reconnaissance grade master) en 2013. Malgré cela, le gouvernement décide aujourd’hui que les grilles salariales dans la fonction publique hospitalière vont seulement évoluer de bac+2 à bac+3 !

La date choisie pour la publication des grilles de salaires et le refus d’inverser le calendrier ne laissaient malheureusement que peu d’espoir quant à ce qui serait proposé. L’intersyndicale des orthophonistes et les étudiants l’ont dénoncé depuis plusieurs mois et cela à juste titre ! La proposition du gouvernement, remise sur table lors de la réunion et non à l’avance comme la délégation l’avait exigé, est inacceptable !

Après un calendrier incohérent et la rétention des grilles salariales, le ministère nous propose finalement des grilles totalement inadaptées à notre niveau de qualification, de compétences et d’engagement !

Aucun argument ne peut justifier une sous-rémunération pareille ! Rien ne justifie que nous restions la profession à bac+5 la plus mal rémunérée de toute la fonction publique !

Les étudiants et les professionnels ont déjà montré à de nombreuses reprises leur détermination à défendre leur métier, l’accès aux soins pour tous leurs patients, et la qualité de formation des futurs professionnels. Ils continueront tant que le gouvernement ne prendra pas de mesures adaptées ! Loin d’être sidérés face à un tel mépris et face à la disparition de notre profession, nous appelons tous les orthophonistes et étudiants à une mobilisation encore plus forte et au rassemblement le 24 juin, date de la prochaine réunion du groupe de travail.

Rendez-vous devant le ministère de la santé à 11h00 ! »

CONTACTS PRESSE :
CFTC Santé et Sociaux : Chantal AUBRY 01 47 35 26 28
UFMICT-CGT : Claire DELORE 06 33 82 25 90
FNEO : Héloïse HERVY : 06 99 63 01 11 / Marie NEGRON 07 63 64 01 11
FNO : Anne DEHETRE 06 78 12 51 48 / Bruno SARRODET 06 85 75 68 56
FO Santé-Sociaux : Didier BIRIG 06 64 90 66 03 / Christine ARCAY 06 82 29 78 47 FOF : Brigitte CAPPE 06 15 22 01 26
SUD Santé-Sociaux : Marie-Hélène DURIEUX 06 85 98 15 96
UNADREO : Fabienne VANNIER 06 17 89 51 99
UNSA : Jean-Claude STUTZ : 06 16 64 73 01
CFO : Sylvia TOPOUZKHANIAN 06 19 23 28 55

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share