Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Mélanome de l’uvée : un projet européen pour le traitement des formes métastatiques (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Près de la moitié des patients atteints de mélanome de l’œil, le plus fréquent des cancers de l’œil, décèdent des suites de leur maladie. Un état de fait auquel le projet européen UM Cure 2020 veut remédier.

UM cure 2020, c’est le nom du projet européen H2020 que coordonne Sergio Roman-Roman, chef du département de recherche translationnelle à l’Institut Curie. Sa mission : encourager la recherche sur le mélanome de l’uvée et identifier des pistes thérapeutiques pour les formes métastatiques.

En effet, environ 30 % des patients atteints de ce cancer rare de l’œil développent des métastases. Or, tant que la tumeur est localisée, les traitements actuellement disponibles – chirurgie, protonthérapie, curiethérapie – font preuve d’efficacité en limitant le risque de récidive locale à dix ans à 5 %. Par contre, dès que des métastases, le plus souvent hépatiques, apparaissent, le pronostic est alors compromis.

Coordonné par l’Institut Curie, et impliquant 11 autres partenaires européens (1), UM Cure 2020 a reçu un financement de 6 millions d’euros dans le cadre d’Horizon2020, le programme-cadre de l’Union européenne pour la recherche et l’innovation, pour identifier dans un délai de 5 ans de nouvelles approches thérapeutiques.

« Notre ambition avec ce projet est d’augmenter de manière significative la survie des patients atteints de mélanome uvéal métastatique. Aucun progrès n’a été réalisé dans ce domaine au cours des dernières décennies. Nous sommes pleinement conscients que c’est un projet ambitieux. Mais, compte-tenu des avancées cognitives récentes sur cette pathologie et des travaux de recherche prévus dans le cadre du projet, nous pensons que c’est totalement réalisable, poursuit le coordinateur du projet, Sergio Roman-Roman. Notre objectif est donc d’initier un essai clinique dès 2018. »

Le patient au cœur de la recherche

Comment ce consortium espère-t-il mener à bien ce défi ? Grâce à un changement de paradigme qui place le patient au cœur du développement de ces nouvelles thérapies ciblées. Les industriels se focalisent plutôt sur la recherche de thérapies pouvant agir sur plusieurs types de cancer, ce qui aboutit rarement à des traitements efficaces dans les cancers rares.

L’idée avec UM Cure 2020 est d’analyser des prélèvements tumoraux pour y trouver des cibles thérapeutiques, ainsi que des biomarqueurs pour identifier les patients les plus à risque de développer des métastases, ainsi que les patients susceptibles de bénéficier des nouvelles approches thérapeutiques identifiées.

« Jusqu’à présent, aucun traitement n’a montré de réelle efficacité en survie pour traiter les formes métastasées. Il était donc urgent de donner un coup de pouce à la recherche sur cette pathologie. Trop souvent encore les patients atteints de ce cancer sont inclus dans des essais dédiés au mélanome de la peau, bien qu’il s’agisse de deux pathologies totalement différentes », ajoute le Dr Sophie Piperno-Neumann, oncologue médicale à l’Institut Curie, spécialiste de cette pathologie.

Seule l’alliance de partenaires académiques et industriels aux expertises variées devrait apporter de nouvelles solutions thérapeutiques à ce cancer rare, qui touche chaque année, rien qu’en France, 500 à 600 patients.

En savoir plus

(1) University of Liverpool (UK), Leiden University Medical Center (Leiden, The Netherlands), Uniwersytet Jagiellonski (Krakow, Poland), Leiden University (The Netherlands), The Cancer Research UK Manchester Institute (UK), Centre for Integrative Biology at the University of Trento (Italy), Champalimaud Foundation (Lisbon, Portugal), Melanoma Patient Network Europe (Uppsala, Sweden), PEP-Therapy (Paris, France), PamGene International B.V. (‘S- Hertogenbosh, The Netherlands) and seeding science (Paris, France)

Liens

Dossier mélanome de l’uvée
Le site UM Cure 2020 :
Le groupe patient sur Facebook UM CURE 2020

Twitter:  @UMCURE2020

CONTACT PRESSE

Catherine Goupillon-Senghor – Tél. 01 56 24 55 23 / 06 13 91 63 63 – service.presse@curie.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share