Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Présentation d’un Livre Blanc « Qualité de Vie au Travail » (Lieu à définir)

Imprimer la liste
Share

 Damien Vieillard-Baron, Président de GEREP, organise le 9 septembre à 12h30, un déjeuner de presse pour présenter un Livre Blanc « Qualité de Vie au Travail » réalisé par Gerep Prévention Santé sur la Qualité de Vie au Travail à partir notamment d’une étude menée auprès de plus 200 DRH.

Thématiques abordées :

– Etats des lieux et enjeux
Les bonnes raisons de se soucier de la QVT – Le travail est-il mauvais pour la santé ? – Que dit la loi ? – Le coût du mal-être …

– Synthèse des attentes des dirigeants et des problématiques rencontrées par les salariés

– Les solutions existantes

Le lieu sera communiqué prochainement.

Les contributeurs du Livre Blanc :

  • Maître Serizay, responsable du département Droit de la Protection Sociale au sein du Cabinet Capstan
  • Docteur Dan Bensadoun, Medical Director EMEA chez General Electric
  • Julien Schipman, coach sportif et chercheur en sciences du sport à l’INSEP
  • Damien Vieillard-Baron, Président de Gerep, société de courtage en protection sociale
  • César Faucheur, responsable du Développement du programme Gerep Prévention Santé

A propos de Gerep :

Fondée en 1989, Gerep est une société de conseil et courtage en assurances collectives, entièrement dédiée aux entreprises et au service du bien-être des salariés tout au long de leur carrière. Gerep veille à concevoir des offres et des services adaptés en termes de santé, prévoyance, retraite, épargne salariale… Gerep collabore avec des partenaires exclusifs et des associés présents dans 97 pays. Ce réseau travaille avec 30 827 clients, soit un total de de 5,2 millions de salariés. 

Contact :

Laetitia Civet-Baudon
Consultant Senior
www.shan.fr
16, rue de la Banque – 75002 Paris, France
Tél.  +33 (0) 1 44 50 58 79
Mob. +33 (0) 6 16 39 76 88

1 commentaire sur “Présentation d’un Livre Blanc « Qualité de Vie au Travail » (Lieu à définir)”

  1. Bonjour, la QVT passe souvent au second plan…cela est dommageable, très dommageable (en termes humain et socio-économique notamment) : je suppose que ce retour d’enquête insistera sur ces aspects mais aussi présentera des pistes de « prévention » de détérioration de la QVT…?? Psychanalyste, impliquée dans ces thématiques, j’interviens en milieu professionnel sur 3 volets: en amont (étude du fonctionnement de l’entreprise et des risques encourus), en parallèle (sur la base d’un accord contractuel avec l’entreprise, je reçois les salariés à qui sont « offerts » un nombre de séances définis à l’avance), au moment d’une « crise » et en post crise. Permettre à la souffrance de SE dire est un élément ESSENTIEL de la QVT, et cela même si l’entreprise elle-même n’est pas disposée à changer quoi que ce soit. En effet, le travail accompli par le salarié lui permet à LUI de comprendre son mode de fonctionnement et éviter les répétitions de situations qui lui sont défavorables sur le plan psychique et donc rapidement physique. Je ne m’étends pas sur ce post, mais je suis à votre disposition pour échanger, contribuer à l’alimentation du débat de cette journée si besoin. ADMM

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share