Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Université de rentrée de la Sécurité sociale (Reims) – j+3

Imprimer la liste
Share

L’Ecole nationale supérieure de Sécurité sociale (EN3S) organise l’université de rentrée de la Sécurité sociale à Reims du 3 au 7 octobre prochain sur le thème : « L’innovation au coeur de la protection sociale »

Cette semaine de débats réunit chaque année les acteurs clés autour des sujets phares de la protection sociale.

Parmi l’ensemble des sujets qui seront abordés durant la semaine de débats, trois thématiques trouvent un écho avec l’actualité de la protection sociale.

La protection sociale face au risque de radicalisation de la jeunesse.

Les tragiques événements survenus en France ces derniers mois ont mis en lumière les profondes fractures qui se sont creusées ces dernières années au sein de la société.

Comme tout employeur, comme tout service public mais aussi comme acteur éminent de la politique familiale, de la jeunesse et du vivre ensemble, le service public de Sécurité sociale est amené à se (ré)interroger sur ses moyens à disposition pour identifier et prévenir le risque de radicalisation de certains jeunes. Comment la Sécurité sociale peut-elle réaffirmer et repositionner les principes de laïcité au cœur de ses interventions sur le terrain ?
On peut notamment noter l’initiative portée par la branche Famille qui a mis en place une Charte de la Laïcité à destination de ses agents, des usagers et de ses partenaires. Comment aider à faire connaître et partager les valeurs de la République et de la solidarité ?

Pour débattre sur le rôle du service public de Sécurité sociale face à la montée de la radicalisation, sur les moyens d’action et de contrôle mis à sa disposition, interviendront notamment :

Agnès Basso-Fattori, Directrice de la Caf de Seine et Marne
Muriel Domenach, Secrétaire général du Comité interministériel de prévention de la délinquance
Serge Blisko, Président de la Miviludes
Jérôme Duval, Directeur de projet (Promotion des valeurs de la République et prévention de la radicalisation), Cnaf

Quelles innovations en matière de protection sociale pour accompagner les mutations de l’emploi et de la société ?

Portage salarial, auto-entrepreunariat, le monde du travail tel que nous le connaissions a entamé ces dernières années un virage à 360° avec notamment un regain de recours aux travailleurs indépendants. Doit-on voir dans cette « évolution », une mutation durable et profonde du marché du travail et de l’entreprise ? Ces mutations entraînent-elles à repenser les concepts fondamentaux de la protection sociale, que ce soit en matière de financement, ou pour « sécuriser » davantage les parcours professionnels tout au long de la vie ? Le compte personnel d’activité est-il le prémisse d’une mutation plus profonde ? Quelles conséquences pour l’organisation de la Sécurité sociale ?

Pour en débattre :
Gérard Bapt, Député de la Haute Garonne, membre de la Commission des Affaires sociales
Marine Boisson-Cohen, Adjointe au directeur du département Société, institutions et politiques sociales, France Stratégie
Mireille Elbaum, Présidente du Haut Conseil du financement de la protection sociale
Louis-Charles Viossat, Igas, président de Centre Inffo, président du collège /comité des pairs « Travail, emploi, formation professionnelle »

Où en est l’Europe sociale à l’heure du Brexit ?

Les résultats du référendum au Royaume Uni de juin dernier rappellent, si cela était nécessaire encore, le désamour d’une partie croissante de la population européenne pour le modèle européen tel qu’il est.

Ce nouveau signal d’alerte repousse-t-il la perspective d’une Europe sociale, aujourd’hui encore à la charge des Etats ou, au contraire, la mise en place des fondements d’une véritable Europe sociale peut-elle vu comme une réponse aux inquiétudes croissantes des peuples ?
Comment redonner sens à l’Europe ? Quelles sont les voies et marges d’une rénovation ? La consultation publique sur le socle social est-elle un leurre ou une première pierre d’un nouvel édifice ?
Comment limiter les inégalités entre les Etats, induites notamment par des législations sociales différentes en matière d’emploi, de protection sociale etc. et facteurs de dumping social ?
Comment réguler et encadrer de manière plus équitable la libre circulation des travailleurs tout en garantissant une meilleure protection sociale des populations et une portabilité de leurs droits ?

Pour répondre à ces questions, les débats réuniront notamment :
Jens Schremmer, Chef du bureau du Secrétaire général de l’AISS
Guillaume Ballas, Député européen
Jean-Marie Spaeth, Président du Gip SPSI
Nathalie Nikitenko, Cheffe de service, déléguée aux affaires européennes et internationales, Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales

 

> Consulter le programme complet de la semaine en ligne

> Plus d’infos et inscription : nohra.elfakiri@en3s.fr

> Contact presse : Muriel PLASSE  –  Chargée de communication  –  04 77 81 18 32  –  muriel.plasse@en3s.fr

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share