Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Point sur l’augmentation inquiétante et non expliquée des chocs toxiques liés aux règles, Conférence de presse (Lyon)

Imprimer la liste
Share

Le centre national de référence des Staphylocoques des Hospices Civils de Lyon alerte sur ce syndrome aigu, potentiellement mortel, qui peut toucher certaines femmes utilisant des dispositifs vaginaux pendant leurs règles. Brisant les tabous, le centre lance une collecte afin que la recherche puisse travailler sur un nombre important d’échantillons bactériens.

De 5 cas en 2004, + de 20 cas en 2014… le syndrome du choc toxique (SCT) reste rare mais son augmentation inquiète les scientifiques car ils ne trouvent pas d’explication…

C’est une maladie aiguë grave pouvant survenir au cours des règles lors de l’utilisation de dispositifs vaginaux (tampons, coupes menstruelles) chez des patientes souvent jeunes, en bonne santé et porteuses de la bactérie S. aureus productrice de TSST-1 au niveau vaginal.

Une mannequin de 23 ans a dû être amputée à cause de cette infection.

Le Pr Gérard Lina, responsable du centre national de référence des Staphylocoques HCL, vous expliquera :

–  Les symptômes qui doivent alerter toute femme

 

–  La collecte de tampons, organisée par le centre afin de disposer de suffisamment d’échantillons bactériens, qui permettra de comprendre l’augmentation du SCT

Justine, qui a été victime d’un choc toxique à 23 ans, sera présente pour témoigner et encourager la collecte.

> mercredi 19 octobre à 11h au Centre de Biologie du centre Hospitalier Lyon Sud
(le bâtiment tout de suite à gauche en entrant dans l’hôpital – puis s‘annoncer à l’accueil)

CONTACT PRESSE
Céline CHAUX – 04 72 40 70 88 – celine.chaux@chu-lyon.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share