Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Plus de la moitié des étudiants fumeurs ne souhaite pas arrêter le tabac (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Des études(1) conduites par Opinion Way pour la SMEREP montrent un nombre moins important de fumeurs chez les jeunes mais, malheureusement, une majorité d’entre eux qui ne souhaite pas arrêter de fumer.

Près de 20% des lycéens sont fumeurs

17% des lycéens français sont actuellement fumeurs de tabac de manière occasionnelle ou régulière. Plus précisément, ce sont près de 10% d’entre eux qui fument tous les jours. Parmi les lycéens fumeurs, ils sont 54% à ne pas souhaiter arrêter de fumer dans les 12 prochains mois et ce chiffre atteint 63% si l’on fait un focus sur l’Ile-de-France.

Concernant les étudiants français, la tendance est semblable, puisqu’ils sont 22% à se déclarer fumeurs dont 56% ne souhaitent pas arrêter dans les 12 prochains mois. Plus marquant en Ile-de-France, les étudiants fumeurs sont près de 30% !

Des étudiants qui arrêtent de fumer, la motivation principale : préserver sa santé

Les étudiants et lycéens souhaitant arrêter de fumer ont une motivation principale, qui est de préserver leur santé. En effet, les étudiants français sont 75% à se motiver de cette façon. Ce chiffre atteint même 87% en Ile-de-France. La seconde source de motivation repose sur des raisons financières (55% des étudiants fumeurs et 53 % des lycéens fumeurs français).

« À la SMEREP, nous constatons une certaine prise de conscience des conséquences du tabagisme sur la santé, dont nous nous réjouissons. Toutefois, la consommation de tabac chez les étudiants et lycéens doit rester un enjeu de santé public. La prévention joue un rôle important auprès des plus jeunes, c’est pourquoi nous mettons à leur disposition la brochure « Le tabac, j’arrête, je respire » disponible notamment sur www.smerep.fr » commente Hadrien Le Roux, Président de la SMEREP.

Mais des étudiants qui consomment plus de cannabis qu’avant…

Enfin, l’enquête SMEREP montre que même si les étudiants souhaitant arrêter de fumer le font principalement pour préserver leur santé, ils sont malheureusement plus nombreux que l’an passé à consommer du cannabis. En effet, 21% des étudiants français déclarent avoir déjà fumé du cannabis, alors qu’ils étaient 17% l’an passé. Si l’on fait un focus sur l’Ile-de-France, ce chiffre atteint 32%.
Côté lycéens, ils sont plus d’un lycéen sur 10 à avoir déjà consommé du cannabis, alors que l’an passé ce chiffre était de 9%.

> Pour télécharger le communiqué de presse en PDF

Contact presse :
Marjorie Rigouste – 01 44 37 22 47 / 06 70 98 11 06
marjorie.rigouste@we-agency.fr

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share