Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Internat de médecine : des épreuves effectuées dans des conditions intolérables » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« Aujourd’hui, plus de 8000 étudiants de médecine sont convoqués pour une journée supplémentaire de composition dans le cadre des Epreuves Nationales Classantes (ECN), qui, comme leur nom l’indique, classent les étudiants avant de choisir leur spécialité (Médecine Générale incluse) et leur subdivision géographique d’internat.

Ceci est la conséquence de la reconduite lundi d’un dossier d’annale 2016, repris cette année dans une préparation privée, et de la présentation hier d’un sujet déjà proposé dans une conférence de préparation de l’une des 37 UFR de Médecine. Ce n’est pas la première fois que les ECN connaissent des problèmes d’organisation, le paroxysme ayant été atteint lors de la session 2011 (avec des épreuves annulées et repassées puis des bugs techniques lors des choix). Et la mise en place l’année dernière d’une composition des ECN sur tablette numérique avait motivé l’organisation de tests lors d’ECN blanches qui se sont révélées bien nécessaires pour permettre une session sans accroc majeur, du moins technique.

Il est donc difficile de comprendre et encore plus d’excuser les problèmes que les étudiants rencontrent depuis lundi (cf : fil d’info continu sur Internet). Au-delà des multiples coquilles et  bugs techniques dans la présentation des sujets des ECN 2017, comment ne pas être scandalisé par ces grossières erreurs de sélection des dossiers proposés aux étudiants ? Et sans parler de correction de dossier non conforme aux recommandations (traitement de l’helicobater pylori) ni de la canicule éprouvant les étudiants qui n’ont pas tou(te)s la chance de composer dans des salles climatisées (un autre type de rupture d’égalité)…

 En tant que syndicat indépendant d’interne de Médecine Générale, le Syndicat des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) demande une intervention des ministères concernés, dans la gestion des ECN actuelles et dans la réflexion générale sur l’organisation des ECN. En ce qui concerne les actuelles ECN, le SNJMG demande des excuses officielles des organisateurs des ECN auprès des étudiants en médecine, la mise en place rapide d’une enquête administrative avec diffusion publique de ses résultats.

En ce qui concerne l’organisation des ECN, le SNJMG rappelle sa revendication déjà ancienne d’une réévaluation périodique du principe et des modalités pratiques des épreuves.

Dans l’immédiat, le SNJMG tient à manifester son soutien plein et entier aux étudiants en médecine qui, en sus des difficultés qu’ils affrontent, doivent endurer la communication maladroite et trop peu compassionnelle des organisateurs des ECN. »

Contact presse :

Emilie FRELAT – Présidente – presidente@snjmg.org

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share