Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

L’AD-PA dénonce « une nouvelle preuve des retards français » dans la prise en charge des personnes âgées (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

PERSONNES AGÉES : UNE NOUVELLE PREUVE DES RETARDS FRANÇAIS 

Ouest-France s’est fait récemment l’écho d’un mouvement de grève à la Maison de retraite de Paimboeuf (44).

Comme à Foucherans, les salariés décrivent des situations inacceptables mais malheureusement trop banales : « 15 minutes pour aider une personne âgée à faire sa toilette », « travail à la chaîne, manque de temps pour discuter avec résidents », « temps insuffisant pour les activités de loisirs » …

Les résidents appuyés par leurs familles se plaignent de leurs conditions de vie.

La Maison de Retraite de Paimboeuf est un établissement public, celle de Foucherans est privée commerciale, ce qui montre que ce n’est pas le statut qui est en cause ; si l’on ajoute que le secteur de l’aide à domicile est un des premiers employeurs de travailleurs pauvres du pays, c’est bien globalement la question de l’aide aux personnes âgées qui est posée.

La réponse actuelle de l’État est simple : dans le cadre du décret de 2016 il prévoit de diminuer encore plus le nombre de personnel à Paimboeuf !

C’est donc bien un grand débat national sur l’aide aux Personnes Agées à domicile et en établissement qui devra être mené parallèlement à la mission Flash prévue en septembre par la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale.

L’ÉTAT DEVRA APPORTER DES RÉPONSES CONCRETES À UNE SITUATION QU’IL NE POURRA OCCULTER INDÉFINIMENT.

> Contact

Pascal CHAMPVERT

Romain GIZOLME

Tel : 01 55 12 17 29

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share