Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Dépistage suite à un cas de tuberculose en Vienne (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« L’Agence régionale de santé (ARS) a été informée par le service d’infectiologie du CHU de Poitiers d’un cas de tuberculose chez une patiente hospitalisée, ayant résidé dans l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) Résidence de la Fontaine à Saint-Martin-la-Pallu, dans le département de la Vienne. La patiente a été dépistée pour la tuberculose secondairement, après une prise en charge médicale pour une autre pathologie au centre hospitalier universitaire (CHU) de Poitiers.

La tuberculose est une maladie qui se transmet par voie aérienne (toux, éternuements…) et qui se soigne avec des antibiotiques adaptés. Elle se manifeste par la persistance de certains symptômes pulmonaires (toux, difficultés ou douleurs respiratoires, crachats…) ou généraux (fièvre, sueurs nocturnes, amaigrissement anormal…). Aucune action de décontamination des locaux n’est nécessaire car le germe ne résiste pas dans l’environnement.

L’ARS, le CHU et l’EHPAD concerné, ont décidé de mettre en place une procédure de dépistage à destination des résidents de l’EHPAD et des agents de ces deux établissements. Par précaution, et compte tenu du faible risque de contamination par voie aérienne, le dépistage des résidents et des personnels repose sur la réalisation d’un test cutané qui pourra être complété par une radio pulmonaire.

Un courrier d’information a été envoyé aux familles et aux résidents dès le lundi 7 août 2017 et les médecins traitants des résidents ont également été informés.

Une réunion d’information des personnels et des familles des résidents de l’EHPAD a été organisée le jeudi 10 août 2017, en présence du médecin coordonnateur de l’EHPAD, des représentants du centre de lutte antituberculeux de la Vienne, et des services de l’ARS.

Une information spécifique auprès des agents du CHU de Poitiers, susceptibles d’avoir été exposés, est également organisée. Une campagne de dépistage sera donc assurée dès le début du mois d’octobre 2017, par les services de la médecine du travail du CHU, pour les personnels ayant pu être en contact.

La bonne coopération entre le CHU, l’ARS et l’EHPAD a permis la mise en place très rapide d’un dispositif de prévention ciblé et efficace. »

Contacts presse :

Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine
Département communication
ars-na-communication@ars.sante.fr
Véronique SEGUY / Aurélie RIQUELME / Nelly DURIX / Séverine HUGUET
Tél : 05 57 01 44 13 / 96 / 14

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share