Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

CSG : un rectificatif bienvenu du Ministre des Solidarités et de la Santé (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Dans le « Programme du gouvernement en faveur des travailleurs indépendants » présenté le mardi 05 Septembre à Dijon, le Premier Ministre, Monsieur Edouard Philippe, a souhaité « neutraliser » la hausse de 1,7%  de la CGS (1), par « la hausse de la prise en charge des cotisations au régime vieillesse de base des médecins conventionnés de secteur 1 et les ouvriers conventionnés en zone sous-dense ».

Mercredi 06 au soir, alors que commençaient à se multiplier les réactions de désapprobation de syndicats de médecins et d’infirmier(e)s, la ministre de la Santé a réagi par voie de communiqué en précisant que le dispositif de compensation mis en place « s’applique bien à tous les professionnels libéraux, à fortiori à l’ensemble des professionnels de santé libéraux ».

Pour le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG), qui tient à saluer la réaction du ministre de la Santé, cette correction ne relève pas de l’anecdote. En effet, si le gouvernement avait mis en pratique les annonces du Premier Ministre, il y aurait eu de facto une remise en cause de l’actuelle convention médicale avec l’introduction, sous forme de pénalisation financière, d’une mesure de conventionnement sélectif. De plus, les médecins remplaçants, qui, grâce au SNJMG, sont assimilés aux médecins secteur 1, auraient été également pénalisés puisque non installés, décision hautement préjudiciable alors que le ministre de la Santé devrait annoncer un plan démographie le 18 Septembre 2017.

Tout comme il avait été défendu dans les années passées les médecins remplaçants et les jeunes installés contre des mesures conventionnelles discriminatoires (2), le SNJMG sera attentif à la concrétisation des annonces de la ministre de la Santé.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share