Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Burn out des soignants : « un facteur aggravant du risque médical ? » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

La MACSF, premier assureur des professionnels de santé, partage le constat accablant d’une très forte évolution des cas d’épuisement professionnel chez les soignants. 

« Grâce à notre activité de prévoyance, avec près de 100 000 professionnels de santé couverts, nous sommes idéalement placés pour observer l’évolution préoccupante des cas d’épuisement professionnel chez les soignants. Ce motif d’arrêt de travail est de plus en plus fréquent, avec une augmentation sensible ces trois dernières années. Parmi les professions les plus exposées, les infirmiers.ères, les médecins généralistes et les praticiens du bloc opératoire, notamment les anesthésistes. » Dr Thierry Houselstein, Directeur Médical à la MACSF.

« Les raisons du burn out chez les professionnels de santé sont multifactorielles. Un rythme de travail très soutenu, notamment pour les médecins généralistes dont le nombre de consultations à la journée peut être très élevé, une charge émotionnelle très forte, notamment lorsque les soignants sont confrontés à des situations éprouvantes (décès d’un patient…), la désertification médicale qui oblige les praticiens à assurer une permanence des soins, une charge de travail administratif importante (gestion du cabinet médical et de l’activité libérale par exemple) qui représente aujourd’hui 30 % de temps de travail supplémentaire (soir et week-end), notamment pour les médecins généralistes ce qui engendre des journées de travail particulièrement longues mais aussi, la dégradation de la relation avec les patients et donc, les mises en causes qui en découlent.

Ces réclamations de patients, qui peuvent déboucher sur une véritable période de souffrance pour les soignants, rendent l’exercice professionnel moins serein, et parfois même anxiogène. » Nicolas Gombault, docteur en droit et Directeur Général Délégué du groupe MACSF.

La MACSF, soucieuse de participer à l’amélioration de la sécurité des soins, met au service de ses sociétaires, une équipe dédiée à la gestion du risque médical, composée de professionnels de santé et juristes. Une erreur médicale survient souvent alors que le professionnel de santé traverse une période, parfois longue, d’épuisement professionnel. Un cercle vicieux qu’il faut régler le plus en amont possible.

Retrouvez ci-joint le communiqué de presse MACSF – Burn out des soignants dans son intégralité.

Contact  :
Annie Cohen
Direction communication corporate
Service Presse
annie.cohen@macsf.fr

PJ

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share