Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Semaine de la sécurité du patient (France)

Imprimer la liste
Share

Le ministère chargé de la santé reconduit pour la 7ème année, du 20 au 24 novembre 2017, la semaine de la sécurité des patients (SSP). Cette campagne a pour objectif de sensibiliser l’ensemble des publics sur les enjeux de la sécurité des soins et de favoriser le dialogue entre patients, usagers et professionnels de santé sur ces sujets.

Cette opération annuelle de sensibilisation est une action menée dans le cadre du programme national pour la sécurité des patients – PNSP, lancé le 14 février 2013 par le ministère chargé de la santé. Le programme national pour la sécurité des patients a pour objectif d’améliorer la sécurité des prises en charge et de faire progresser la culture de sécurité de tous les acteurs de santé, à la fois professionnels et usagers.

L’édition 2017 de la semaine de la sécurité des patients (SSP) a pour objectif de promouvoir les partenariats entre usagers et professionnels de santé. Un concours est organisé cette année afin de faire connaître et de distinguer des projets élaborés en partenariat entre usagers et soignants (cf. cahier des charges du concours national 2017).

La mise en place de partenariats permet une meilleure adaptation aux besoins (complémentarité des visions, meilleure compréhension des finalités, des contraintes et meilleure adhésion). Pourtant les possibilités de partenariat sont souvent ignorées ou faiblement développées. 
Le partenariat a toute sa place dans les prises en charge individuelles de même que dans les projets relatifs à l’organisation des soins, de leur conception à leur évaluation.

La semaine de sécurité des patients est une occasion pour les acteurs locaux de mettre en avant leurs priorités et leurs projets en matière de sécurisation des prises en charge et de développer le dialogue et la formation sur ces sujets.

Le ministère chargé de la santé et France Assos Santé (ex CISS) sont partenaires pour cette campagne de sensibilisation.

Bien entendu, les ARS se mobilisent.

Lire le communiqué de l’ARS de Normandie qui se mobilise avec ses partenaires, le Centre d’appui pour la prévention des infections associées aux soins de Normandie ; l’Observatoire du Médicament, des Dispositifs médicaux et de l’Innovation Thérapeutique de Normandie ; France Assos Santé Normandie ; le Centre Régional de Pharmacovigilance de Caen et celui de Rouen et la structure régionale d’appui à la qualité QUAL’VA autour du thème « usagers, soignants : partenaires pour la sécurité des patients » :

PJ

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share