Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Incendie du CHU de Pointe-à-Pitre : point de situation (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Un incendie d’origine accidentelle s’est déclaré au 3e étage du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Pointe à Pitre en Guadeloupe à 14h30 (heure locale) le 28 novembre 2017.

« En raison d’un important dégagement de fumée, les équipes de secours et les professionnels de santé ont procédé à l’évacuation complète de l’établissement. L’incendie a été circonscrit à 22h40 (heure locale).

L’incendie d’origine accidentelle s’est déclaré dans un local technique contenant des produits inflammables. Le système d’alerte incendie du CHU de Pointe à Pitre a permis la mobilisation rapide des équipes de secours et la mise en sécurité de l’ensemble des patients et du personnel de l’établissement.

Près de 1200 personnes évacuées et 400 patients transférés

Parmi ces personnes, près de 400 patients ont bénéficié d’une évacuation vers d’autres établissements de santé de la Guadeloupe. Ces transferts se sont déroulés toute la nuit et sans incidents. Une dizaine de patients nécessitant des soins complexes et de réanimation ont été transportés par avion militaire dans la journée de ce mercredi 21 novembre 2017 vers le CHU de la Martinique.

Des cellules de crise ouvertes en Guadeloupe et à Paris

Afin de faciliter les opérations, une cellule de crise a été mise en place en préfecture de Guadeloupe et l’hôpital a mis en œuvre son plan blanc. Par ailleurs, le Centre opérationnel de régulation et de réponse des urgences sanitaires et sociales (CORRUSS) a été mobilisé dès le début de la matinée (heure de Paris) au sein du ministère des Solidarités et de la Santé à Paris pour suivre et coordonner la mise en œuvre des mesures de gestion de la situation. La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a été informée heure par heure de l’état de la situation sur place.

Un hôpital de campagne mis en place dans les prochains jours

Compte tenu du fort impact de l’incendie sur le fonctionnement de l’établissement, la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) du ministère de l’intérieur et la Direction générale de la Santé (DGS) enverront dans les prochains jours à Pointe-à-Pitre un hôpital de campagne projetable (module ESCRIM – Elément de sécurité civile rapide d’intervention médicale) afin de renforcer les capacités hospitalières notamment pour la prise en charge des urgences. Cet hôpital de campagne de 1 000 m² pourra accueillir jusqu’à 150 patients par jour.

Agnès Buzyn sur place dès demain

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, se rendra sur les lieux ce jeudi 30 novembre 2017 pour faire le point sur la situation et rencontrer les directeurs de l’Agence régionale de Santé (ARS) et du CHU de Guadeloupe, les professionnels de santé et les autorités locales afin de mettre en œuvre une nouvelle organisation de l’offre de soins optimale dans les meilleurs délais. Elle saluera à cette occasion le professionnalisme des équipes de soins et de secours ainsi que celui des sapeurs-pompiers qui ont permis une évacuation dans les meilleures conditions du CHU de Point-à-Pitre sans aucune victime à déplorer ni aucun blessé parmi les malades. »

Contacts presse

Cabinet de Gérard Collomb : sec1.pressecab@interieur.gouv.fr
Cabinet d’Agnès Buzyn : sec.presse.solidarites-sante@sante.gouv.fr – 01 40 56 60 60
Cabinet d’Annick Girardin : mompresse@outre-mer.gouv.fr

DGS/MICOM
julie.soma@sante.gouv.fr
Alerte-communication@sante.gouv.fr

 

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share