Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Réforme du troisième cycle des études médicales : les Internes fixent le cap (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« Depuis le 27 novembre 2017, les internes en médecine ont enfin les outils pour organiser la première partie de leur cursus. Le nouvel arrêté sur la réforme du troisième cycle est paru au Journal Officiel. Celui-ci prévoit les modalités d’organisation des choix des Formations Spécifiques Transversales (FST), ainsi que le contenu des maquettes et leurs modalités de validation.

L’ISNI commençait à désespérer de la parution de cet arrêté avant 2018. Il avait été travaillé au cours de concertations en août, et malgré une promesse de parution plus précoce, le silence était total jusqu’à ce jour. Pour rappel, un communiqué de presse datant d’avril 2017 annonçait « Un 3ème arrêté […] publié avant le 31 juillet 2017. Il prévoit les maquettes de formation correspondant aux FST, les modalités d’accès à ces formations […]. »  .

Il s’agit maintenant de permettre aux internes de la promotion 2017 d’entrer pleinement dans le contrat de formation que la réforme leur promettait. En effet, en cette fin 2017, plusieurs textes manquent toujours à l’appel. À ce titre, l’ISNI fixe une série de rendez-vous :

  • La parution du Décret fixant le statut de l’étudiant de troisième cycle en phase 3 (dite de consolidation). Comment préparer leur formation au cours de la phase 2 si on ne sait pas quels seront leurs rôles en phase 3 ?
  • La réouverture des discussions quant à l’allongement des maquettes des spécialités de cardiologie, hépato-gastro-entérologie et néphrologie.
  • La publication, in fine, du rapport IGAS sur la réforme du second cycle pour lancer pleinement le travail du comité de suivi
  • La publication des flux de contingentement, ou non, des options et FST.

 A ce titre, nous émettons plusieurs recommandations urgentes :

  • Les internes de la promotion 2017, parce qu’ils ont choisi sans visibilité, doivent pouvoir avoir accès à au moins un poste de FST ou option par subdivision. Il en va de la stratégie d’égalité territoriale d’accès aux soins.
  • L’ouverture d’un véritable état des lieux des capacités de formation dans chaque subdivision et dans chaque région.
  • En cas de terrains de stage insuffisants, il faut anticiper les flux de stages hors subdivision à l’échelle régionale ou nationale, et ce dès aujourd’hui.

L’ISNI et ses structures locales poursuivront leur travail, avec les Ministères de tutelle, pour garantir la formation des internes de la réforme et bien entendu des internes dit « ancien régime ». »

Contacts presse :

Jean-baptiste BONNET – Président – president@isni.fr
Jeremy DO CAO – Premier Vice-président et Porte-parole – porte-parole@isni.fr | 06.76.26.29.99
Maxime BACQUET – Vice-président en charge de l’Enseignement supérieur – esr@isni.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share