Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« M.Hirsch n’a pas convaincu, Mme Buzyn doit nous recevoir ! », estime la Coordination de vigilance du GHU H.Mondor/A.Chenevier (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« Après le succÈs de notre rassemblement du 14 décembre dernier, Mr Hirsch, Directeur Général de l’AP-HP a tenté de convaincre, en choisissant ses interlocuteurs, du bien fondé de sa volonté de déstructurer le GHU H.MONDOR/A.CHENEVIER. Sa tentative a été vaine, l’action s’élargie et s’amplifie de jour en jour.

Le 12 janvier nous serons devant le Ministère de la santé !

La Communauté médicale du Groupement Hospitalier (GH) a exprimé son total désaccord, celui du Conseil de surveillance du 15 décembre qui à l’initiative de son Président-Maire de Créteil a été unanime pour rejeter ce projet, il en a été de même le 18 décembre par l’ensemble du Conseil départemental à l’initiative de l’Élue à la santé et de son Président, puis ce fut au tour du Président de la Commission de surveillance des hôpitaux universitaires Paris Sud et notamment de l’hôpital Paul Brousse que nous est venu un nouveau soutien. Il indique partager les inquiétudes de son homologue de Mondor à propos du projet de transfert de la greffe hépatique.

Le syndicat Force Ouvrière(FO) a rejoint la CFDT, la CGT et SUD Santé, en faisant état dans un quatre pages de son soutien à notre lutte commune.

Entre temps, le nombre de signatures à notre pétition ne cesse de croître, l’accueil dans l’Hôpital des personnels et des patients est particulièrement chaleureux, des milliers de tracts sont diffusés dans les circonscriptions de Créteil et dans le Val-de-Marne avec le soutien des Unions départementales et les Coordinations des Hôpitaux en lutte en Ile de France.

Nos actions ont permis tout à la fois de faire sortir M.Hirsch de son mutisme et de l’omerta des décisions prises dés juillet 2017, ET de l’obliger à revoir sa copie en mettant en place  un groupe de travail chargé de lui faire des propositions sur son projet d’ici la fin février.

D’ici là, M.Hirsch s’étant disqualifié sur ce dossier, n’ayant convaincu personne ou presque, c’est à la Ministre de la santé, Mme Agnès Buzyn, de répondre en personne à la demande de rendez-vous des Parlementaires du Val-de-Marne. C’est dans cet esprit que nous nous rassemblerons le 12 janvier devant le Ministère de la santé. Comme en 2011, elle est la seule qui peut mettre un terme à cette crise.

Et que M.Hirsch en soit persuadé, nous ne lâcherons pas ! »

Contact :

Dr Fabien Cohen, Porte-parole de la Coordination de vigilance du GHU H.Mondor/A.Chenevier

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share