Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Audition et table ronde sur « L’affaire Lactalis » (Sénat)

Imprimer la liste
Share

Audition et table ronde sur « L’affaire Lactalis »mardi 13 et mercredi 14 février 2018.

Mardi 13 février 2018 à 16h30, la commission des affaires sociales et la commission des affaires économiques entendent Patrick DEHAUMONT, directeur général de l’alimentation, du ministère de l’agriculture et de l’alimentation. Cette audition, ouverte à la presse et au public, est à suivre en direct vidéo.

Le lendemain à 9h30, elles organisent une table ronde, ouverte à la presse et au public, rassemblant des acteurs de la distribution:

  • Carine Wolf-Thal, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, accompagnée de Philippe Godon, président du Conseil central de la section C (distribution en gros) ;
  • Laurent Francony, directeur Qualité Santé Sécurité Environnement du groupe Système U, accompagné de Thierry Desouches, responsable des relations extérieures du groupe ;
  • Stéphane Dufort, directeur Qualité du Groupe Carrefour, accompagné d’Éric Adam, responsable des affaires publiques du groupe ;
  • Gérard Pachoud, directeur général de ProveraFrance, centrale d’achats de Cora France ;
  • Franck Geretzhuber, secrétaire général du groupe Auchan, accompagné d’Olivier Louis, directeur de la communication du groupe ;
  • Claude Risac, directeur des relations extérieures du groupe Casino;
  • Sébastien Chellet, directeur général du Galec, société coopérative des groupements d’achats des centres E. Leclerc, accompagné de Xavier Guedon, directeur des fonctions support (systèmes d’informations et qualité).

À suivre en direct vidéo et sur Facebook. 

1 commentaire sur “Audition et table ronde sur « L’affaire Lactalis » (Sénat)”

  1. Bonjour,
    l’affaire Lactalis est un accident industriel regrettable, et tout le monde a envie de connaître la raison exacte de cette présence à répétition de salmonelle sur un site de production alimentaire.
    Mais il faudrait aller plus loin dans l’information des parents :

    1) Il y a des risques d’utiliser de produits pour nourrisson car ce sont des produits industriels sujets à des contaminations (salmonelles, mélamine, aluminium…)

    2) En cas de crise, le ministère de la santé devrait aussi proposer des alternatives : à des mères qui pratiquent un allaitement mixte de passer à l’allaitement exclusif; aux mères qui ont récemment sevré leur bébé de relacter; aux mères qui viennent d’accoucher, d’envisager d’allaiter

    3) En règle générale, les parents méritent de savoir que le lait en poudre est à base de lait de vache et qu’il est bien différent d’un produit vivant et évolutif comme le lait maternel qui contient des anticorps, des cellules vivantes, des oligosaccharides qui construisent le système immunitaire etc. — les parents tomberaient de moins haut quand ils voient les sites de fabrication des laits artificiels.

    Merci pour votre attention.
    WBTi France (aussi sur FB)

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share